Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
8 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
29 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
43 jours

Ferrari : L'écart avec Mercedes "trop important" pour être comblé en 2019

partages
commentaires
Ferrari : L'écart avec Mercedes "trop important" pour être comblé en 2019
Par :
14 sept. 2019 à 09:42

L'équipe italienne estime que son déficit de performance vis-à-vis de Mercedes sur les pistes à forts appuis ne sera pas rattrapé au cours de cette saison.

En dépit du fait que la Scuderia Ferrari s'est emparée de ses premières victoires de la saison 2019 ces deux dernières semaines, en Belgique et en Italie, elle se veut réaliste au sujet des performances de la SF90 sur les circuits requérant plus d'adhérence. L'équipe de Maranello espère désormais utiliser sa compréhension de certains problèmes intrinsèques à l'auto 2019 pour transposer ses solutions sur son héritière de 2020. Mattia Binotto, directeur d'équipe, se veut ainsi très pragmatique lorsqu'il explique qu'il ne faut pas attendre de spectaculaire gain de performance de Ferrari en cette fin de saison sur les tracés où l'équipe souffre d'un plus grand handicap.

Interrogé sur les différences fondamentales de concepts entre Mercedes et Ferrari, le spécialiste technique répond : "Il y a certainement des caractéristiques différentes, et Ferrari manque clairement d'adhérence sur dans [certaines] domaines et c'est là que nous devons progresser. Dès que nous nous rendons sur des circuits où il y a beaucoup de virages, l'adhérence est importante et il faut un maximum d'appui pour être rapide : on affiche véritablement notre principale faiblesse [dans ce cas]."

"[Pouvons-nous] le régler avant la fin de la saison ? Je ne le pense pas, car l'écart est trop important dans ce domaine. Mais pouvons-nous améliorer la situation ? Clairement, nous travaillons sur le sujet."

Lire aussi :

Binotto souhaite cependant éviter tout malentendu : même si de gros efforts se portent sur la conception de l'auto 2020, le programme de développement de la monoplace 2019 est loin d'être interrompu. Et de la même façon, le fait de dédier des ressources à la voiture de cette année − qui doit encore sécuriser la seconde place du championnat du monde des constructeurs − ne portera pas atteinte au programme 2020.

"Est-ce que nous plaçons trop d'efforts dans cette saison ? En réalité, nous nous concentrons sur l'année prochaine en essayant de nous dédier aux problèmes. Avec des réglementations stables jusqu'à l'an prochain, nous croyons que tout ce que nous ferons cette saison sera utile pour l'an prochain. Oui, il y a un écart qui demeurera, mais nous espérons le combler."

Article suivant
Pneus 18 pouces : des tests "très utiles" pour Pirelli

Article précédent

Pneus 18 pouces : des tests "très utiles" pour Pirelli

Article suivant

Vettel : ses 52 victoires en images, 11 ans après la première

Vettel : ses 52 victoires en images, 11 ans après la première
Charger les commentaires