Les Ferrari éliminées en Q2 : "On est à notre place", dit Vettel

Pour la cinquième fois en neuf Grands Prix, aucune Ferrari n'a accédé à la Q3. Sebastian Vettel n'est pas surpris.

Les Ferrari éliminées en Q2 : "On est à notre place", dit Vettel

Les qualifications du Grand Prix de Bahreïn n'ont pas été favorables à la Scuderia Ferrari. Les deux SF1000 s'étaient classées entre la 11e et la 15e place lors des trois séances d'essais libres, avant que Charles Leclerc et Sebastian Vettel ne parviennent à prendre les neuvième et dixième positions en Q1.

La Q2 n'a pas été aussi fructueuse avec une seule tentative chronométrée à cause du drapeau rouge provoqué par Carlos Sainz ; Vettel et Leclerc sont passés à un dixième et demi de la Q3, onzième et douzième avec 16 millièmes entre eux. Pour le quadruple Champion du monde, ce résultat est logique.

"C'était très dur et serré", analyse Vettel au micro de Sky Sports F1. "Je pense que le secteur 2 n'était pas idéal, j'étais trop proche de George [Russell], ça n'a peut-être pas aidé, et j'avais du mal à faire marcher les pneus avant dans le dernier secteur. Il était peut-être possible de faire un peu mieux, le secteur 2 n'était clairement pas très propre. Globalement, je pense que nous sommes plus ou moins à notre place de ce week-end."

Lire aussi :

"De mon côté, j'ai vraiment eu beaucoup de mal ce week-end, surtout hier", confie Leclerc à Canal+. "En EL3 ce n'était pas facile non plus. En qualifs c'était un petit peu mieux mais j'ai fait une erreur aux virages 1 et 4, qui m'a coûté un petit peu trop. Je ne sais pas si la Q3 était possible aujourd'hui."

"Dans tous les cas, on part 11e et 12e donc on aura le choix des pneus, ce qui est plutôt positif sur une piste comme celle-ci. J'espère qu'on tirera notre épingle du jeu avec cette stratégie. Avoir le choix de partir sur une gomme, de choisir le premier train qui sera moins usé, sera peut-être un petit avantage. Il faut prendre ce qu'il y a de positif aujourd'hui et j'espère qu'on fera une bonne course demain."

La gestion des gommes devrait en effet jouer un rôle crucial ce dimanche, et l'on peut s'attendre à voir la majorité des concurrents éviter les pneus tendres comme la peste. "Ce sera une… guerre des pneus paraît un peu exagéré, disons une bataille des pneus", ajoute Vettel. "Cette piste est très dure pour les pneus, et les gérer sera la clé demain. Si nous sommes rusés comme des renards, nous avons de bonnes chances. Sinon, la course sera longue. Je crois encore que nous avons de bonnes chances de marquer des points."

partages
commentaires
Sainz "très énervé" par l'incident mécanique des qualifications
Article précédent

Sainz "très énervé" par l'incident mécanique des qualifications

Article suivant

Albon veut être "l'épine dans le pied de la stratégie Mercedes"

Albon veut être "l'épine dans le pied de la stratégie Mercedes"
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021