Ferrari : "Encore beaucoup de travail pour battre Mercedes"

partages
Ferrari :
Par : Olivier Guillaume
3 avr. 2015 à 13:36

James Allison, Ferrari
Sebastian Vettel, Scuderia Ferrari
James Allison lors de la conférence de presse FIA
Sebastian Vettel, Scuderia Ferrari
Dave Greenwood, Ferrari et James Allison, Directeur Technique Ferrari

Le Directeur Technique James Allison affirme que pour espérer battre Mercedes de façon constante, Ferrari doit encore beaucoup travailler.

Alors que l'écurie italienne fait à nouveau partie du cercle des vainqueurs après la victoire de Sebastian Vettel en Malaisie, l'ingénieur britannique de la Scuderia estime que Mercedes possède encore de la marge avant d'être rejoint en tête de peloton sur l'ensemble des courses.

"Mercedes a écrasé tout le monde à Melbourne," rappelle Allison. "Nous aurions été incapables de les battre là-bas et nous avons encore beaucoup de travail à réaliser avant de pouvoir arriver sur les lieux d'un Grand Prix en ayant le sentiment que nous allons pouvoir nous battre pour la victoire."

L'histoire, la tradition et la nation amplifient la pression chez Ferrari

James Allison

Mais cela ne gâche en rien l'enthousiasme du Directeur Technique qui a dessiné la SF15-T, laquelle fait désormais partie des gagnantes chez Ferrari.

"Il est bon de gagner avec n'importe quelle équipe, mais il y a ici quelque chose d'absolument fantastique. La pression est énorme car l'histoire et la tradition pèsent sur nos épaules. Partout où vous allez au sein de l'usine, vous voyez des preuves des succès passés et toute personne qui y travaille est forcément intimidée par tout cela."

Allison avoue également que la joie liée à la victoire est équivalente à l'immense attente de toute une nation. Car on le sait, les Italiens supportent leur Scuderia avec ferveur et passion.

"Le poids de l'attente de tout le pays ajoute également de la pression. Et lorsque nous pouvons la relâcher, un jour de victoire, cela procure un sentiment incroyable. Personne n'est alors en mesure de trouver les mots pour exprimer ce qu'il ressent, c'est fantastique."

Prochain article Formule 1
Premiers tours de roues au Mans pour Giuliano Alesi

Article précédent

Premiers tours de roues au Mans pour Giuliano Alesi

Article suivant

Carmen Jorda : "Un championnat féminin, ce serait fantastique !"

Carmen Jorda : "Un championnat féminin, ce serait fantastique !"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Olivier Guillaume
Type d'article Actualités