Ferrari explique les consignes adressées à Leclerc

Ferrari a demandé à Charles Leclerc de rester derrière Sebastian Vettel lors du Grand Prix d'Australie 2019 de F1 car il n'y avait "aucune raison" de prendre un risque pour la quatrième place.

Ferrari explique les consignes adressées à Leclerc

Leclerc, qui a fait ses débuts avec Ferrari en Grand Prix, est revenu en fin d'épreuve sur son équipier quadruple Champion du monde. Après une première série de consignes adressées par la Scuderia, laissant déjà entendre qu'il devait ralentir le rythme en économisant ses pneus et son essence, le Monégasque, une fois revenu dans la zone DRS de Vettel, a demandé directement s'il devait rester derrière le numéro 5, ce à quoi il lui a été répondu : "Oui, et relâche pour avoir un peu de marge"

Le directeur de Ferrari, Mattia Binotto, a tenu à expliquer le rythme plus lent de Vettel par rapport à Leclerc : "Quand Seb s'est arrêté, a mis les pneus mediums, il n'a pas eu le grip qu'il espérait. Et il a été attaqué par Verstappen, après avoir été dans la position de devoir défendre sa place."

Lire aussi :

"Donc nous avons décidé de ramener la voiture à la maison. Il gérait les pneus jusqu'à la fin. Je pense qu'à dix tours de l'arrivée, nous avons décidé de ne pas prendre de risques et de figer les positions, de ramener les voitures à la maison et d'inscrire des points."

Lors des essais de pré-saison, le technicien italien avait clairement indiqué que Vettel serait privilégié tôt dans la saison si la situation le nécessitait, la Scuderia misant sur l'Allemand pour le titre. Mais Binotto a déclaré que demander aux pilotes de maintenir les positions à Melbourne n'avait ni été "difficile" ni une "décision" que Ferrari avait dû prendre.

"Comme je l'ai dit, Sebastian gérait son rythme en raison de la mauvaise adhérence et ramenait la voiture à la maison. Charles a fait un très bon second relais [mais] avec dix tours restants, il n'y avait aucune raison de prendre un risque aujourd'hui. Ils ne se battaient pas pour la première position."

partages
commentaires
Gasly menacé chez Red Bull ? "C'est encore tôt", répond Horner
Article précédent

Gasly menacé chez Red Bull ? "C'est encore tôt", répond Horner

Article suivant

Renault : "Notre monoplace a nettement plus de potentiel"

Renault : "Notre monoplace a nettement plus de potentiel"
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021