Hamilton et Ferrari : Binotto ne redoute pas les regrets

Directeur de Ferrari, Mattia Binotto ne craint pas de regretter le fait de n'avoir pas tenté d'attirer Lewis Hamilton à Maranello.

Hamilton et Ferrari : Binotto ne redoute pas les regrets

Toujours en discussions avec Mercedes pour prolonger son contrat bien qu'il soit attendu au départ de la saison 2021, Lewis Hamilton ne rejoindra pas Ferrari et cette hypothèse tend à rester caduque pour l'avenir. Le septuple Champion du monde a lui-même confié en novembre dernier que, même s'il avait étudié cette possibilité de manière superficielle, elle n'avait jamais été proche de se concrétiser. "Je ne sais pas forcément si nos valeurs et notre timing sont alignés, ce n'était tout simplement pas destiné à se faire", avait-il souligné.

Chez Ferrari, la volonté d'attirer le Britannique à Maranello n'a jamais été clairement évoquée, et Mattia Binotto assure que rien n'a jamais été tenté en ce sens. La Scuderia a pourtant décidé de tourner une page de son histoire en ne conservant pas Sebastian Vettel, mais a fait le choix de la jeunesse en le remplaçant par Carlos Sainz aux côtés de Charles Leclerc. Une décision réfléchie. Y aura-t-il des regrets de ne pas avoir essayé de séduire Hamilton ?

"Je ne pense pas qu'il y aura des regrets", répond Mattia Binotto au micro de Sky Sports. "Au bout du compte, lorsque nous avons pris certaines décisions, nous les avons prises en pensant que c'étaient les bonnes, et aujourd'hui nous avons un pilote fantastique comme Charles Leclerc, pour qui Ferrari a investi énormément. Il a énormément de talent. S'il a la bonne voiture, je suis certain qu'il peut défier Lewis Hamilton. Nous avons fait nos propres choix, et je pense qu'avec Carlos nous sommes très forts. Je ne crois pas qu'il y aura le moindre regret."

Lire aussi :

Le directeur de l'écurie italienne est convaincu par le line-up rajeuni mis en place pour 2021 et 2022, rappelant également qu'il n'y aura pas de hiérarchie préétablie entre ses deux pilotes en début de saison prochaine.

"Sebastian est quelqu'un de formidable, c'est un grand pilote, et nous avons vécu de grands moments ensemble, mais je pense que le temps était venu de prendre une décision différente et d'avancer", justifie Binotto. "Nous aurons un duo très jeune, le plus jeune chez Ferrari depuis 1968, mais ces deux pilotes, Charles et Carlos, sont très forts, très talentueux, et même s'ils sont jeunes, ils ont de l'expérience en F1. Alors je suis très content de ce choix."

"Il n'y a pas de numéro un et de numéro deux, ils auront des opportunités égales, c'est sûr pour le début de la saison. Je suis content qu'ils soient libres de se battre. Ce que nous devons faire, comme toujours, c'est optimiser les points pour l'équipe, et quand on optimise les points pour l'équipe on le fait aussi pour les pilotes. Les points pour l'équipe sont la priorité. Plus tard dans la saison, nous verrons comment les choses évoluent, nous verrons quels objectifs les pilotes pourront atteindre et si nous devons adopter une stratégie différente, mais au début de la saison, ils seront libres de se battre."

partages
commentaires
La pige de Russell chez Mercedes lui a appris à s'adapter

Article précédent

La pige de Russell chez Mercedes lui a appris à s'adapter

Article suivant

La future Alpine F1 pour la saison 2021 baptisée A521

La future Alpine F1 pour la saison 2021 baptisée A521
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Sebastian Vettel , Carlos Sainz Jr. , Charles Leclerc
Équipes Ferrari
Auteur Basile Davoine
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Formule 1
20 avr. 2021