Ferrari ne peut qu'être "heureux" de voir Hamilton disponible en 2021

Insistant sur la précocité d'un tel débat, Mattia Binotto a tout de même pris soin de lâcher une petite phrase qui laisse la porte ouverte concernant le prochain marché des transferts.

Ferrari ne peut qu'être "heureux" de voir Hamilton disponible en 2021

Le marché des transferts en milieu et fin de saison prochaine est potentiellement explosif, puisque l'essentiel des pilotes en place disposent d'un contrat jusqu'à fin 2020. C'est notamment le cas dans les top teams, alors que la Formule 1 ouvrira l'année suivante une nouvelle page de son histoire avec l'introduction d'une vaste refonte réglementaire. Dans ce contexte, chaque petite phrase a un sens, qu'elle soit anodine, sincère ou simplement placée pour faire réagir. Chacun pourra donc lire ce qu'il souhaite dans la déclaration du jour, signée Mattia Binotto, qui avant de se dire très heureux de disposer de Sebastian Vettel et Charles Leclerc, n'a pas manqué de faire se lever quelques sourcils.

Alors qu'il était interrogé à Abu Dhabi sur l'avenir de Lewis Hamilton, le directeur de la Scuderia a simplement lâché : "Savoir qu'il est disponible en 2021 ne peut que nous rendre heureux, mais franchement, il est trop tôt pour une quelconque décision. Nous sommes satisfaits avec les pilotes que nous avons actuellement. Assurément, à un moment de la saison prochaine, nous commencerons à discuter et comprendre quoi faire."

Lire aussi :

Sacré cette année Champion du monde pour la sixième fois, la cinquième avec Mercedes, Hamilton a rejoint l'écurie allemande en 2013. La tendance ne semble pas à une volonté d'aller voir ailleurs pour le Britannique, mais celui-ci a tout de même insisté sur certains points. Il a notamment fait savoir récemment qu'il souhaiterait voir Toto Wolff rester à la tête de l'équipe de Brackley au-delà de 2020, sans que l'on puisse deviner à quel point le destin des deux hommes serait lié.

"Lewis et moi avons grandi ensemble ces sept dernières années", reconnaît le directeur de l'équipe. "Nous sommes arrivés chez Mercedes en même temps, en 2013, et je crois que nous avons bâti une grosse confiance. En même temps, nous faisons tous les deux partie d'une entreprise plus grande, au sein de laquelle chacun évolue dans son domaine de compétence. C'est gentil de sa part de dire ça. J'aimerais aussi savoir où il va aller ou s'il va rester à l'avenir. Nous avons ces discussions au sujet de l'avenir, et je pense que c'est très important pour nous deux, tout comme pour les nombreuses autres personnes qui ont joué un rôle important dans cette équipe. Il y a beaucoup de choses à décider, et nous verrons pendant l'hiver."

Toto Wolff, directeur exécutif, Mercedes AMG, et Mattia Binotto, Team Principal Ferrari

partages
commentaires
EL2 - Bottas accroche le meilleur temps... et Grosjean !

Article précédent

EL2 - Bottas accroche le meilleur temps... et Grosjean !

Article suivant

Bottas sanctionné pour l'accrochage avec Grosjean

Bottas sanctionné pour l'accrochage avec Grosjean
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021