Ferrari : Il y a du mieux mais il reste du travail

La situation semble être meilleure qu'il y a deux semaines à Hockenheim, les deux pilotes Ferrari ayant monopolisé les deux premières places ce matin

La situation semble être meilleure qu'il y a deux semaines à Hockenheim, les deux pilotes Ferrari ayant monopolisé les deux premières places ce matin. Mais Kimi Räikkönen se méfie quand même de ses rivaux chez McLaren, qui se sont montrés à nouveau très compétitifs.

Felipe Massa (1er et 6e) :


"Il est difficile de dire où nous sommes exactement par rapport à nos adversaires mais ils sont clairement très rapides. Je ne me suis pas senti très à l'aise avec les pneus les plus tendres tandis qu'avec les plus durs, que j'ai chaussés en premier, la situation était bien meilleure."

"Comme d'habitude le premier jour au Hungaroring, il est difficile de comprendre comment les pneumatiques se sont comportés car vous avez toujours beaucoup de graining alors que la situation change petit à petit au fur et à mesure que la gomme se dépose sur la piste."

"Nous savons dans quelle direction nous devons travailler et nous ferons tout notre possible pour ramener un bon résultat. Ce sera difficile mais je suis tout de même confiant."

Kimi Räikkönen (2e et 5e) :


"Nous avons travaillé sur plusieurs options de réglages pour la voiture. J'ai également essayé le nouveau capot moteur mais il est difficile de l'évaluer dans les moindres détails. La situation n'est pas trop mal."

"La voiture se comporte mieux mais nos principaux rivaux semblent être encore un peu plus rapides que nous, même s'il y a la traditionnelle question sur les différences de charges en carburant. Il y a toujours une marge de progression et nous concentrerons tous nos efforts dessus en nous préparant pour les qualifications et la course."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Felipe Massa
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités