Ferrari prévoit d'importants changements sur son moteur

À l'heure de préparer activement la saison 2020, Ferrari prévoit des "changements assez importants" du côté de son unité de puissance, tout en poursuivant sa quête d'appui aérodynamique avec la partie châssis.

Ferrari prévoit d'importants changements sur son moteur

La Scuderia a annoncé qu'elle présenterait sa monoplace 2020 le 11 février prochain et qu'elle était dans les temps. Après une saison décevante sur le plan des résultats, avec seulement deux victoires pour Charles Leclerc et une pour Sebastian Vettel, l'écurie italienne cherche à redresser la barre pour espérer concurrencer Mercedes dans quelques mois.

Lire aussi :

Malgré la convergence entre les différents motoristes, Ferrari disposait en 2019 d'un bloc propulseur considéré comme étant la référence du plateau, non sans alimenter quelques soupçons en deuxième partie de saison. En dépit de cet état de fait et de la stabilité réglementaire, la firme de Maranello a toutefois opté pour des changements majeurs afin de faire évoluer son moteur, convaincue d'avoir davantage de potentiel à exploiter.

"Nous avons beaucoup modifié notre unité de puissance en matière d'architecture ou en ce qui concerne les cylindres", révèle le directeur de Ferrari, Mattia Binotto. "C'est un passage en revue assez important, afin de montrer encore une fois qu'il y a beaucoup qui peut être fait. Les modifications que nous cherchons à faire pour l'année prochaine sont des changements assez importants sur le moteur en lui-même."

Une philosophie aéro qui évolue

Sebastian Vettel, Ferrari SF90

Tout en cherchant à renforcer sa domination sur le plan moteur, Ferrari doit mettre les bouchées doubles avec son futur châssis. Cette année, le manque général d'appui a posé de gros problèmes et la SF90 manquait de performance dans les passages en courbe. Des améliorations ont été constatées sur la fin de saison, mais elles ne suffiront pas.

"Notre voiture de l'an prochain vise à avoir beaucoup plus d'appui aérodynamique, et certainement plus de traînée", prévient Mattia Binotto. "Nous ne nous attendons pas à être loin devant en ligne droite comme nous l'avons été. Mais on ne sait jamais ce que font les autres. Parmi les choses que nous avons apprises, nous reconnaissons qu'il nous faut certainement plus d'appui aérodynamique. Comme nous l'avons vu en fin de saison, il y a toujours un écart à combler. Notre voiture vise donc plus d'appui et, par conséquent, nous travaillerons sans doute avec davantage de traînée."

Ferrari se trouve actuellement dans la phase finale d'homologation de son concept 2020, et il reste selon Mattia Binotto "encore quelques séances" de travail avant de graver dans le marbre les futures spécifications de la monoplace de Maranello. "Nous passons par toutes les homologations", confirme-t-il. "Nous passons le crash test, mais nous faisons encore du développement en soufflerie. Bien sûr, le concept est défini."

Propos recueillis par Scott Mitchell  

partages
commentaires
Renault veut perpétuer l'héritage d'Anthoine Hubert

Article précédent

Renault veut perpétuer l'héritage d'Anthoine Hubert

Article suivant

Transferts 2021 : le jeu des chaises musicales fera-t-il pschitt ?

Transferts 2021 : le jeu des chaises musicales fera-t-il pschitt ?
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021