Ferrari ne va plus imposer un pilote à Alfa Romeo

L'écurie Alfa Romeo est désormais libre de choisir ses deux pilotes, même si elle va continuer de travailler main dans la main avec Ferrari.

Ferrari ne va plus imposer un pilote à Alfa Romeo

Depuis que l'écurie Sauber est devenue partenaire d'Alfa Romeo en 2018 (et même rebaptisée un an plus tard), Ferrari avait la possibilité de placer un de ses poulains dans le second baquet de l'équipe italo-suisse, en l'occurrence Antonio Giovinazzi – aux côtés de Kimi Räikkönen – depuis trois ans. Cependant, ce ne sera manifestement plus le cas à l'avenir.

Lire aussi :

Le directeur d'équipe Frédéric Vasseur l'a annoncé lui-même à Motorsport.com, peu après l'officialisation de la prolongation du partenariat entre Sauber et Alfa Romeo pour plusieurs années supplémentaires : "Le sujet des pilotes est évidemment un point clé. Nous pourrons choisir le pilote librement à l'avenir. Mais le lien avec Ferrari signifie bien sûr que nous pouvons facilement discuter avec eux de leur propre vivier de pilotes. Nous avons Antonio, il progresse, il fait du bon travail, et mon objectif est de garder ce lien avec Ferrari. Mais notre choix est libre, et nous allons en discuter avec eux."

L'information a été confirmée par Jean-Philippe Imparato, directeur de la marque Alfa Romeo, dans les colonnes de L'Équipe, lorsqu'il lui a été demandé si le constructeur italien allait conserver, via Ferrari, la possibilité de choisir un pilote : "À chacun son métier. La réponse est donc non ! Il n'y en a qu'un qui choisit. Ce sera Fred Vasseur ! Moi, je sais vendre des voitures, lui il sait diriger un team. Il fait ça depuis vingt-cinq ans et le fait très bien. Nous avons décidé d'un commun accord que, en dernier ressort, c'est lui qui décidera qui sera dans le baquet. Et il le fera au moment opportun, comme il l'a toujours fait."

Cette nouvelle n'apporte toutefois pas davantage de clarté sur ce que pourrait être le line-up Alfa Romeo en 2022. Les liens entre Hinwil et Maranello vont manifestement demeurer très étroits, et Antonio Giovinazzi semble de toute façon donner satisfaction, tandis que Mick Schumacher et Callum Ilott – deux membres de la Ferrari Driver Academy – pourraient briguer un baquet. Quant à Kimi Räikkönen, auteur de performances plutôt décevantes en qualifications cette saison, il se doit de convaincre ses dirigeants qu'il aura toujours le niveau nécessaire en 2022, à 42 ans.

Lire aussi :

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires

Voir aussi :

Les évolutions de Mercedes dévoilées à Silverstone

Article précédent

Les évolutions de Mercedes dévoilées à Silverstone

Article suivant

Qualifs Sprint : la stat de la pole position est contestée

Qualifs Sprint : la stat de la pole position est contestée
Charger les commentaires
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021