Ferrari : Le podium en ligne de mire

Ça y est, Ferrari a enfin retrouvé des couleurs grâce à une F60 aux performances en nette hausse par rapport aux premières courses

Ça y est, Ferrari a enfin retrouvé des couleurs grâce à une F60 aux performances en nette hausse par rapport aux premières courses. Felipe Massa a réalisé de belles qualifications et s'élancera quatrième.

Mais à côté de cela, on peut de nouveau déplorer un manque de lucidité de la part de l'écurie championne du monde. Comme en Malaisie avec Massa, la Scuderia a cru être à l'abri avec le chrono de Kimi Räikkönen mais c'était sans compter sur une concurrence très rude. Le finlandais a donc été éliminé dès la Q1 et ne partira que depuis la seizième position sur la grille de départ.

Felipe Massa (4e) :


"Nous avons montré que la voiture a progressé et qu'elle est bien plus compétitive qu'aux autres courses. Je suis heureux d'être de retour aux avant-postes en qualifications et le mérite revient à tous les membres de la Scuderia qui ont travaillé jour et nuit ces dernières semaines pour avoir tant de nouveautés en piste aussi rapidement."

"Il y a encore un long chemin à parcourir mais nous travaillons dans la bonne direction, ce qui est bon signe pour l'avenir. Partant quatrième sur la grille, mon objectif est de me battre pour finir sur le podium."

"Au départ, le KERS pourrait être très pratique en m'aidant à gagner quelques places et ensuite, nous savons que nous pouvons compter sur un bon rythme de course. Je me sens plus à l'aise au volant, la voiture est plus stable et ne glisse pas partout comme ce fut le cas avant."

Kimi Räikkönen (16e) :


"Nous avons commis une erreur stupide. C'est vraiment dommage car la voiture était bien meilleure que celle que nous avions dans les courses précédentes et nous avions toutes les chances de décrocher un bon résultat."

"Je n'ai fait aucun tour particulièrement bon dans mon unique relais en Q1, mais nous pensions que mon meilleur chrono serait suffisant pour accéder à la Q2 et je suis donc resté dans le garage."

"Il n'y a aucun intérêt à dire qui est fautif car nous ne pouvons plus rien y faire maintenant. Je n'étais sûrement pas chaud pour faire un autre relais car je pensais à préserver un train de pneumatiques tendres pour la Q3 et l'équipe estimait que nous pouvions le faire."

"La course de demain sera difficile et nous essaierons de faire de tirer le meilleur de la situation. La F60 a progressé, peut-être pas encore assez pour être au niveau des meilleurs, mais nous sommes sans aucun doute plus proches."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités