La Ferrari et le moteur F1 2022 auront "beaucoup d'innovations"

Le directeur de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, a affirmé que le châssis et le moteur de la F1 2022 de l'équipe seront très innovants.

La Ferrari et le moteur F1 2022 auront "beaucoup d'innovations"

Après une saison 2020 décevante, Ferrari a retrouvé le top 3 au classement constructeurs au terme de la saison 2021. Surtout, l'écurie s'est rapidement tournée vers la révolution technique de la saison 2022, avec comme objectif de profiter de ce bouleversement de la donne pour tenter d'enfin retrouver les sommets qui n'ont plus été atteints depuis 2008 chez les constructeurs et 2007 chez les pilotes.

S'exprimant depuis Maranello alors que se prépare la campagne à venir, le directeur de la Scuderia, Mattia Binotto, a expliqué que la mise en place d'un nouveau processus de réflexion, avec notamment l'ouverture à des idées différentes, avait permis à l'équipe d'aller plus loin dans son travail sur la nouvelle F1.

"Si je regarde la voiture 2022, et l'unité de puissance 2022, croyez-moi, il y a beaucoup d'innovation. Je pense que toute l'équipe d'ingénieurs a abordé le nouveau design, le nouveau projet et le règlement 2022, qui constituait une grande rupture, en ayant assurément l'esprit plus ouvert qu'auparavant. Je peux moi-même le mesurer en regardant la voiture elle-même, la façon dont elle progresse, et sans conteste avec le niveau d'innovation que nous y avons mis."

Quand Motorsport.com lui a demandé d'être plus précis sur le type d'innovation auquel il fallait s'attendre, Binotto a répondu que l'accent était mis sur le moteur à combustion interne, ainsi que sur des composants moins visibles du châssis. "Sur l'unité de puissance, elle est significativement différente de l'actuelle, à l'exception de la partie hybride. Pour l'hybride, nous l'avons introduite en 2021, car nous avons anticipé ce que seraient les règles 2022."

"Il y aura quelques changements dans le système hybride pour 2022, d'abord au niveau de la réglementation, parce que plus de capteurs sont exigés par la FIA dans tous les systèmes pour un meilleur contrôle. Mais le système global est très similaire à celui que nous avons et à celui que nous avons utilisé à la fin de la saison."

"Mais le reste, notamment sur le moteur à combustion interne, je dois dire qu'il est sensiblement différent. Nous avons un nouveau carburant, composé de 10% d'éthanol, qui a beaucoup modifié la combustion. Nous perdons tous plus ou moins 20 chevaux, ce qui signifie que la combustion elle-même est assez différente. Il y avait donc beaucoup d'opportunités dans le développement de l'unité de puissance et nous l'avons beaucoup modifiée."

À propos du châssis, Binotto a ajouté : "Je pense que la façon dont nous avons abordé ce projet était vraiment ouverte d'esprit. Et quand on regarde le concept de la voiture, ce qui était possible ou non, ce ne sont pas seulement les formes extérieures, mais tout ce qui pouvait être fait sous la carrosserie, en termes de disposition, en termes de conception de la suspension, en termes d'architecture complète, y compris l'unité de puissance et son architecture. Je pense que l'équipe a introduit des innovations significatives et le design global que nous finalisons actuellement est assez différent du projet 2021."

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

Bilan 2021 - Nikita Mazepin, coincé en Formule 1,5
Article précédent

Bilan 2021 - Nikita Mazepin, coincé en Formule 1,5

Article suivant

Dernier crash-test pour la Haas 2022 avant Noël

Dernier crash-test pour la Haas 2022 avant Noël
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021