Ferrari : "L'objectif de Vettel n'a pas changé"

Sebastian Vettel réalisera-t-il un jour son rêve d'obtenir un titre mondial avec Ferrari ? Mattia Binotto, directeur de la Scuderia, affirme que cela reste l'unique priorité de son pilote.

Ferrari : "L'objectif de Vettel n'a pas changé"

Lorsque Sebastian Vettel a quitté le nid Red Bull pour se lancer dans l'aventure Ferrari en 2015, il était aisé d'y voir un parallèle avec son héros Michael Schumacher. Les deux Allemands avaient déjà remporté plusieurs titres mondiaux lorsqu'ils ont rejoint la structure de Maranello pour lui faire retrouver le sommet ; cependant, si Schumacher s'est octroyé cinq couronnes supplémentaires pendant 11 saisons en rouge, les efforts de Vettel sont pour l'instant infructueux.

Lire aussi :

Certes leader du classement général à la mi-saison 2017, certes vice-Champion lors des deux dernières campagnes en date, Vettel n'a que rarement mis en péril la suprématie des Mercedes et de Lewis Hamilton, avec "seulement" 13 victoires en 93 Grands Prix depuis qu'il a rejoint la Scuderia. La saison 2019, après des essais hivernaux très prometteurs, est pour l'instant un échec : la SF90 n'a pas gagné la moindre course, Vettel et son jeune coéquipier Charles Leclerc étant relégués aux quatrième et cinquième rangs du championnat.

Malgré un contexte où le quadruple Champion du monde a exprimé son désamour pour la F1 actuelle, sa motivation demeure intacte, d'après Mattia Binotto. "Je pense que son objectif n'a pas changé : devenir Champion du monde avec Ferrari", estime l'Italien auprès de Motorsport.com. "Et cet objectif est très clair pour lui."

Mattia Binotto, directeur de Ferrari

"À cet égard, le début de saison a forcément été frustrant, car il n'est pas dans la meilleure position possible pour atteindre son objectif final en 2019. Mais parce qu'il a un objectif si relevé, il sait exactement ce qu'il recherche. Je pense que c'est là qu'il trouve sa force, il ne fait aucun compromis, il continue clairement de travailler dur, car il sait dans quelle direction nous devons nous diriger et il sait exactement ce qu'il recherche."

Lire aussi :

Les erreurs se sont multipliées pour Vettel ces derniers temps, avec un tête-à-queue à Bahreïn, une sortie de piste litigieuse à Montréal et une collision avec Max Verstappen à Silverstone. De manière certes complètement hypothétique, ces trois fautes pourraient lui avoir coûté coûté 34 points. Binotto est toutefois prompt à rappeler le déficit des SF90 par rapport aux Flèches d'Argent, d'où la tendance qu'a Vettel à dépasser la limite pour tenter de compenser : "C'est toujours plus facile quand on a une voiture plus rapide."

"[Vettel] est très analytique, dans la manière dont il étudie les problèmes et le manque de rythme, et je pense que ça aide l'équipe aussi. Car en fin de compte, il s'agit simplement d'étudier les faits, de comprendre ce qui ne va pas et ce qui doit être amélioré. À cet égard, je pense qu'il a la bonne approche."

Propos recueillis par Jonathan Noble et Robert Chinchero

partages
commentaires
Masi : "Pas d'autre solution" que le ciment pour les fuites d'huile

Article précédent

Masi : "Pas d'autre solution" que le ciment pour les fuites d'huile

Article suivant

Ricciardo : Perdre mon ingénieur a joué dans mon départ de Red Bull

Ricciardo : Perdre mon ingénieur a joué dans mon départ de Red Bull
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021