Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
43 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
50 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
64 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
78 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
92 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
99 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
113 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
127 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
134 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
148 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
155 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
169 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
183 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
211 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
218 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
232 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
239 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
253 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
267 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
274 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
288 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
302 jours

"L'obligation de gagner" de Ferrari est un problème, selon Massa

partages
commentaires
"L'obligation de gagner" de Ferrari est un problème, selon Massa
Par :
Co-auteur: Gabriel Lima
3 févr. 2019 à 15:15

L'ancien pilote de Formule 1 Felipe Massa croit que la pression et "l'obligation" qu'a Ferrari de gagner sont un "problème" pour la Scuderia.

Massa, qui a passé huit saisons chez Ferrari et remporté 11 Grands Prix, a déclaré que Ferrari avait fait "du bon travail" pour produire deux voitures capables de défier Mercedes au cours des deux dernières campagnes.

Cependant, celui qui est désormais pilote Venturi en Formule E a déclaré pour Motorsport.com que les choses sont "difficiles" au sein de la Scuderia en raison de la culture qui existe depuis le départ de Jean Todt de son poste de directeur de l'équipe après 2007. Mattia Binotto a remplacé Maurizio Arrivabene en tant que team principal pour la saison 2019, devenant ainsi le quatrième patron de la structure en 11 ans depuis la fin du règne de Todt.

Lire aussi :

"Beaucoup de choses se passent de façon difficile au sein de Ferrari, en termes de pression", a expliqué Massa, qui a rejoint Ferrari en 2006, quand le Français était toujours aux commandes. "Ils la ressentent beaucoup. Au sein de l'équipe, ça a toujours été comme ça. Il y a eu une époque où ils la ressentaient moins parce qu'ils avaient plus de résultats, à l'époque de Jean Todt."

"Jean était un gars qui avait un super leadership dans chaque domaine de l'écurie. Il pouvait faire travailler un département avec les autres sans aucune pression. Après ça, les choses se sont passées différemment. Ferrari est aujourd'hui toujours sous pression et [a] l'obligation de gagner, et c'est un problème."

"Binotto est un gars calme"

Massa estime que Binotto pourra mieux gérer la pression qu'Arrivabene. L'Italien a excellé dans le rôle de responsable moteur puis de directeur technique global ces dernières saisons, mais il s'agira de sa première expérience de management d'écurie. 

"Binotto est un gars calme", poursuit Massa. "C'est un gars qui a la capacité de travailler de façon plus calme et d'absorber peut-être moins la pression qu'il y a chez Ferrari qu'Arrivabene. Mais c'est quelque chose de nouveau pour lui. Il n'a jamais été team principal auparavant."

Lire aussi :

"Il faut voir comment il va travailler, parce que c'est un changement important. Il est devenu le boss, mais il sera aussi sur l'aspect technique. Pour dire la vérité, ça peut être une bonne chose. Je lui souhaite le meilleur, parce que je le connais depuis mon passage chez Ferrari."

Après que l'équipe et le pilote ont commis "beaucoup d'erreurs" en 2018 selon les mots de Massa, Ferrari aborde 2019 après un autre changement majeur, le remplacement de Kimi Räikkönen par Charles Leclerc. "L'équipe a une structure technique compétitive et de très bons pilotes. Pour moi, ce que Ferrari fait avec Leclerc est très bien. Ce garçon peut être un super champion à l'avenir. Et j'espère et souhaite que ça puisse se faire dans un futur proche."

Article suivant
Stewart : Hamilton est "extrêmement bon" mais a été "très chanceux"

Article précédent

Stewart : Hamilton est "extrêmement bon" mais a été "très chanceux"

Article suivant

C'était un 3 février : le dernier test F1 de Kubica avant son accident

C'était un 3 février : le dernier test F1 de Kubica avant son accident
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Scott Mitchell