Ferrari : Pas de quoi fêter dignement un 800ème Grand Prix

C'est un bien maigre résultat qu'a obtenu la Scuderia Ferrari aujourd'hui, d'autant plus qu'elle perd la deuxième place du championnat

C'est un bien maigre résultat qu'a obtenu la Scuderia Ferrari aujourd'hui, d'autant plus qu'elle perd la deuxième place du championnat.

Parti huitième, Felipe Massa a réalisé une course anonyme dans les échappements de la Renault de Robert Kubica.

De son côté, Fernando Alonso a réussi à grappiller quelques positions dans les premiers tours mais finit finalement à une bien modeste huitième place.

Au final, l'écurie de Maranello n'a pas été à la fête ce week-end et n'a certainement pas de quoi célébrer comme il se doit son 800ème Grand Prix.

Felipe Massa, 7ème :


"Ce fut une course très ennuyeuse pour moi, du départ jusqu'à la fin, mais elle fut aussi très difficile. J'étais toujours bloqué derrière Kubica et les deux Mercedes qui avançaient au même rythme que moi. Très souvent, j'ai réussi à me rapprocher mais je n'ai jamais eu une réelle opportunité de dépasser Robert."

"Je savais qu'en partant huitième, ce serait difficile et ça a été le cas. Maintenant, nous devons rester calmes et essayer d'améliorer rapidement la voiture, en commençant par la toute prochaine course au Canada."

"Ici, nous avons manqué de performance, surtout dans les virages rapides. La pluie ? Les quelques gouttes qui sont tombées dans les derniers tours n'ont eu aucun effet sur mon pilotage."

Fernando Alonso, 8ème :


"Il s'agissait de limiter les dégâts dans ce qui a été un week-end très difficile pour nous. Notre objectif dans ce championnat est de nous battre avec McLaren et Red Bull pour le podium, sûrement pas avec une Renault pour la huitième place, avec tout le respect que je dois à mon ancienne équipe."

"Nous devons améliorer nos performances : à Valence, nous aurons une importante mise à jour sur la voiture ce qui, nous l'espérons, nous ramènera au niveau où nous devrions être. Je suis convaincu que dès le Canada, les choses seront meilleures car les caractéristiques de la piste devraient mieux convenir à notre voiture."

"La hiérarchie peut changer d'une course à l'autre, comme nous l'avons vu à Monaco où nous avions le potentiel pour nous battre pour la victoire. À la fin, j'ai attaqué Petrov et j'espère que les deux points que cela m'a apporté pourront se révéler être utiles à la fin de l'année. Je suis désolé qu'il ait eu une crevaison qui l'a empêché de finir dans les points, car il a réalisé une belle course."

"Malgré tout, nous sommes toujours dans une bonne position pour nous battre pour le titre. Cependant, il est maintenant temps de réagir."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Felipe Massa , Robert Kubica
Équipes McLaren , Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités