Formule 1 GP des Pays-Bas

Ferrari pire qu'une équipe de F3 ? Binotto répond à Rosberg

Mattia Binotto, directeur de la Scuderia Ferrari, a réagi aux propos de Nico Rosberg selon lesquels l'équipe italienne ne fait pas un meilleur travail que les structures de la Formule 2 et de la Formule 3.

Carlos Sainz, Ferrari F1-75

Cette saison, Ferrari a commis de nombreuses erreurs qui lui ont coûté des victoires, des podiums et des points face à Red Bull. Au Grand Prix des Pays-Bas, la Scuderia a récidivé, Carlos Sainz ayant été victime de deux erreurs majeures en course.

En lutte avec Lewis Hamilton pour la troisième place, l'Espagnol n'a reçu que trois pneus neufs lors de son premier arrêt au stand, le quatrième étant resté dans le garage, ce qui a prolongé son arrêt de dix secondes. Plus tard, toujours au stand, un "unsafe release" de son équipe lui a coûté la cinquième place à l'arrivée en raison d'une pénalité de temps.

Cet énième épisode dans la (très) longue saison d'erreurs de la Scuderia a provoqué un flot de critiques sur les réseaux sociaux, mais aussi dans le milieu de la F1. Ainsi, Nico Rosberg, Champion du monde 2016 et désormais consultant pour Sky Sports, a estimé que la gestion des courses par Ferrari n'était pas digne de la F1 ni des catégories inférieures.

"Mattia Binotto n'arrête pas de dire : 'Non, non, nous n'avons pas besoin de faire des changements, tout se passe bien'. Quand est-ce que le jour viendra ?" s'est interrogé l'Allemand. "Ce n'est pas possible, même les équipes de Formule 2 ou Formule 3 font un meilleur travail sur leur stratégie et leurs arrêts au stand que Ferrari. On s'arrête au stand, dans une course normale, et il manque un pneu ? À un moment donné, ils doivent vraiment commencer à faire des changements."

Les commentaires de Rosberg n'ont toutefois pas perturbé le directeur d'équipe. Dans sa réponse, Binotto a rappelé que la critique était facile en ayant un point de vue extérieur, mais que cela ne correspondait pas à la réalité du terrain. 

"C'était une décision très tardive pour réagir à [un potentiel undercut de] Lewis. C'était une décision trop tardive", a expliqué Binotto quant au premier arrêt manqué de Sainz. "Mais je sais, comme [Rosberg] devrait le savoir aussi parce qu'il est un pilote expérimenté, qu'il est beaucoup plus facile d'aborder ce type de problèmes plutôt que [des problèmes de] performance. Selon moi, la performance est ce qui compte le plus aujourd'hui."

"Je pense que c'est très facile de parler lorsque l'on est à l'extérieur [du paddock]. C'est facile de critiquer. Mais nous ne remplacerons pas les gens : c'est ma réponse à Rosberg. Nous avons des personnes formidables et il a été prouvé que ce qui est le plus important dans le sport, c'est la stabilité et l'assurance de s'améliorer jour après jour, course après course. Nous avons des personnes formidables dans l'équipe et je n'ai aucun doute là-dessus. Pour toutes les équipes, il faut des années et de l'expérience pour être aux avant-postes, et je pense qu'il n'y a aucune raison pour que ce soit différent pour nous."

Propos recueillis par Tom Howard

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Villeneuve bientôt au volant d'une Alpine F1 à Monza !
Article suivant Mercedes a surpris Red Bull par deux fois à Zandvoort

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France