Ferrari : "La piste de Mexico sera à notre avantage"

La Scuderia fait preuve d'optimisme en vue du Grand Prix de Mexico.

Ferrari : "La piste de Mexico sera à notre avantage"

La bataille pour la troisième place du championnat des constructeurs va se poursuivre ce week-end au Mexique, alors que Ferrari n'a plus que trois points et demi de retard sur McLaren. Les deux écuries se marquent à la culotte depuis le début de la saison, l'écart n'ayant jamais été supérieur à 19 unités.

Sur une piste d'Austin qui n'était pas censée être favorable à la Scuderia, Charles Leclerc et Carlos Sainz sont parvenus à terminer quatrième et septième quand les McLaren étaient cinquième et huitième, et l'optimisme est de mise à Maranello en vue du Grand Prix de Mexico – notamment grâce à la récente amélioration apportée à l'unité de puissance, mais aussi grâce à l'importance moindre de ce facteur à haute altitude.

"À Mexico, nous roulons avec un appui aéro maximal, et c'est une piste où la puissance est un aspect moins sensible", déclare Mattia Binotto, directeur d'équipe. "Bien qu'il reste un écart avec Mercedes [au niveau de la puissance], je pense que la piste de Mexico sera à notre avantage par rapport à ce que l'on a vu à Austin."

"Généralement, la McLaren est toujours très compétitive dans les virages moyens et rapides cette année, et c'était à nouveau le cas à Austin. Mais je pense que si je regarde la performance globale du week-end, nous étions devant eux ; c'était particulièrement évident en qualifications, et Charles était une demi-seconde plus rapide que Ricciardo en moyenne [en course], il a fini 25 secondes devant."

"Sur la globalité du tour, je pense que nous étions clairement plus rapides ; sur le papier, ce n'est pas un circuit qui convenait forcément à notre voiture. C'est pourquoi je suis satisfait des progrès que j'ai vus lors des dernières courses, et certainement de l'aide de l'unité de puissance, à la fois en qualifications et en course. Cela me donne de la confiance pour les prochaines courses."

Mexico est en tout cas un terrain de jeu favorable à Ferrari avec quatre podiums lors des trois dernières courses sur l'Autódromo Hermanos Rodríguez, bien que ce ne soit pas forcément représentatif de la hiérarchie actuelle. La Scuderia s'y est par ailleurs imposée avec Jacky Ickx en 1970 et Alain Prost en 1990.

Lire aussi :

partages
commentaires
Il y a 30 ans : le Grand Prix le plus court… avant Spa 2021
Article précédent

Il y a 30 ans : le Grand Prix le plus court… avant Spa 2021

Article suivant

Fittipaldi : 23 Grands Prix en 2022, c'est "trop" pour les pilotes

Fittipaldi : 23 Grands Prix en 2022, c'est "trop" pour les pilotes
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021