Ferrari : "Nous ne sommes pas encore prêts"

À l'occasion de la présentation de la nouvelle SF90, la Scuderia Ferrari reconnaît ne pas encore être prête pour la saison 2019 de Formule 1.

Ferrari fait le même constat que plusieurs autres écuries : en raison d'une réglementation technique modifiée sur plusieurs points et décidée tardivement, ainsi que d'un développement poussé à sa limite, préparer la campagne à venir est un exercice où chaque seconde compte.

Lire aussi :

Si la Scuderia n'a pas encore fait de shakedown, au contraire de Red Bull, Mercedes, Toro Rosso et Alfa Romeo, son directeur Mattia Binotto n'est pas inquiet quant au fait que la SF90 prenne la piste dès les premiers instants des essais hivernaux, lundi matin.

"Les tests de pré-saison sont dans une semaine, mais l'Australie est dans 27 jours, donc il reste plein de temps", souligne Binotto. "Nous ne sommes pas encore prêts, mais il reste du temps. Ce sera très intensif, il va falloir travailler dur, mais nous sommes tous très enthousiastes."

L'Italien se félicite de la saison réalisée par Ferrari l'an passé, malgré un titre mondial qui échappe à Maranello depuis plus de dix ans désormais. "En 2018, nous n'avons pas remporté le championnat, mais il y avait beaucoup de points positifs. L'Australie par exemple, avec une très bonne stratégie, grâce à laquelle Sebastian [Vettel] a gagné. L'Autriche, où Sebastian a dépassé avec deux roues dans l'herbe. Je pense à Silverstone, où nous avons gagné après de nombreuses années. C'est un circuit très exigeant pour la voiture, pour les pneus."

"À Monza, même si nous n'avons pas gagné, nous avons fait le doublé en qualifications, le meilleur tour en course, et le tour le plus rapide de l'Histoire de la F1, c'était très spécial pour nous. Au Brésil, l'arrêt au stand le plus rapide de l'Histoire, en dessous de deux secondes. C'est quelque chose que personne n'avait jamais fait avant nos mécaniciens, je sais que je peux compter sur eux."

Charles Leclerc, Ferrari, Sebastian Vettel, Ferrari et des membres de l'équipe

Vettel est une "opportunité" pour Leclerc

Du côté des pilotes, l'enthousiasme est également de mise, notamment pour un certain Charles Leclerc. Le Monégasque, Champion GP3 et F2 par le passé, rejoint son écurie de rêve pour sa deuxième campagne en Formule 1 seulement. Il n'a que 21 ans.

"Je suis extrêmement enthousiaste pour cette nouvelle aventure", déclare Leclerc. "J'ai toujours regardé la voiture rouge en rêvant d'être dedans un jour. C'est un jour émouvant pour moi. Cela fait plusieurs années que je faisais partie de la Ferrari Driver Academy, ce qui m'a beaucoup aidé à me développer en tant que pilote, et ce baquet était mon objectif final. C'est désormais une réalité, j'en suis très fier."

Le nouveau pilote de la Scuderia aura en tout cas un parfait mentor en Sebastian Vettel, quadruple Champion du monde, à qui Leclerc ne craint pas d'être comparé : "C'est plutôt une opportunité pour moi d'être aux côtés de Sebastian, je peux beaucoup apprendre de lui. Je suis sûr que la saison va être géniale. La clé sera de travailler tous ensemble, mais je suis sûr que nous allons y arriver."

Quant à Vettel, qui entame sa 12e saison complète dans l'élite, il salue l'arrivée de Binotto au poste de directeur d'équipe, le transalpin continuant pour l'instant de superviser le département technique par ailleurs.

"Mattia fait partie de cette équipe depuis plus longtemps que la plupart des gens ici présents... Nous avons travaillé ensemble lors des cinq dernières années et ce sera une nouvelle manière de travailler ensemble, j'attends ça avec impatience. Quant à Charles, il a couru toute sa vie dans l'espoir de rejoindre Ferrari. Je pense que l'équipe est sur le bon chemin et j'espère que nous allons continuer à progresser", conclut Vettel.

Ferrari SF90

Ferrari SF90
1/20

Photo de: Ferrari

Ferrari SF90

Ferrari SF90
2/20

Photo de: Ferrari

Ferrari SF90

Ferrari SF90
3/20

Photo de: Ferrari

Ferrari SF90

Ferrari SF90
4/20

Photo de: Ferrari

Ferrari SF90

Ferrari SF90
5/20

Photo de: Ferrari

Ferrari SF90

Ferrari SF90
6/20

Photo de: Ferrari

Ferrari SF90

Ferrari SF90
7/20

Photo de: Ferrari

Ferrari SF90

Ferrari SF90
8/20

Photo de: Ferrari

Charles Leclerc, Ferrari, Sebastian Vettel, Ferrari et des membres de l'équipe

Charles Leclerc, Ferrari, Sebastian Vettel, Ferrari et des membres de l'équipe
9/20

Photo de: Ferrari

Ferrari SF90

Ferrari SF90
10/20

Photo de: Ferrari

Ferrari SF90

Ferrari SF90
11/20

Photo de: Ferrari

Ferrari SF90

Ferrari SF90
12/20

Photo de: Ferrari

Ferrari SF90

Ferrari SF90
13/20

Photo de: Ferrari

Ferrari SF90

Ferrari SF90
14/20

Photo de: Ferrari

Ferrari SF90

Ferrari SF90
15/20

Photo de: Ferrari

Ferrari SF90

Ferrari SF90
16/20

Photo de: Ferrari

Ferrari SF90

Ferrari SF90
17/20

Photo de: Ferrari

Ferrari SF90

Ferrari SF90
18/20

Photo de: Ferrari

Ferrari SF90

Ferrari SF90
19/20

Photo de: Ferrari

Ferrari SF90

Ferrari SF90
20/20

Photo de: Ferrari

partages
commentaires
Fittipaldi va piloter la Haas à Barcelone

Article précédent

Fittipaldi va piloter la Haas à Barcelone

Article suivant

Technique - L’étrange aileron avant de l’Alfa Romeo

Technique - L’étrange aileron avant de l’Alfa Romeo
Charger les commentaires
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021
Comment Schumacher a façonné l'équipement moderne des pilotes Prime

Comment Schumacher a façonné l'équipement moderne des pilotes

Vous vous méprenez si vous pensez que les avancées technologiques en Formule 1 se sont limitées aux voitures ces dernières années. Ce n'est pas seulement ce dans quoi les pilotes s'assoient qui évolue, mais aussi ce qu'ils portent.

Formule 1
14 juil. 2021
Pourquoi Russell est bien plus qu'un spécialiste des qualifications Prime

Pourquoi Russell est bien plus qu'un spécialiste des qualifications

Oubliez le surnom ridicule de "Monsieur Samedi". George Russell ne se contente pas de statistiques de qualifications impressionnantes. Ce jeune talent très complet est en train de sortir Williams du marasme alors qu'il envisage un avenir chez Mercedes, explique Luke Smith.

Formule 1
13 juil. 2021