Ferrari : Des "jugements irrespectueux" envers les pilotes après Monza

Maurizio Arrivabene a défendu le timing choisi par Ferrari quant au choix de son line-up 2019, écartant tout lien entre l'annonce et le résultat décevant de la Scuderia lors du Grand Prix d'Italie.

Ferrari : Des "jugements irrespectueux" envers les pilotes après Monza
Maurizio Arrivabene, directeur, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Maurizio Arrivabene, directeur de Ferrari, avec Kimi Raikkonen, Ferrari et Sebastian Vettel, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari, dans le garage
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H

Le Grand Prix à domicile de Ferrari, à Monza le mois dernier, a marqué un tournant dans la lutte pour le titre mondial puisque la Scuderia y a laissé filer un doublé qui semblait réalisable. Sebastian Vettel y a perdu des plumes dès le départ, tandis que Kimi Räikkönen a finalement été battu par Lewis Hamilton.

Pourtant, la Scuderia avait signé le doublé en qualifications, mais pas forcément dans l'ordre attendu, le Champion du monde 2007 ayant devancé Vettel sur le fil. Le tout alors qu'il venait d'apprendre qu'il ne serait pas conservé par l'écurie italienne pour la saison prochaine. Pure coïncidence ? Maurizio Arrivabene estime en tout cas que ceux qui affirment le contraire se sont laissés aller à des "jugements irrespectueux" envers les pilotes.

Lire aussi :

Le directeur de Ferrari assure que la prise de décision pour 2019 et le timing de l'annonce n'ont pas influencé le comportement du Finlandais à Monza, là où d'autres imaginent qu'il aurait, dès lors, pu être tenté de jouer sa carte personnelle plutôt que de se placer en lieutenant absolu de son coéquipier.

"Kimi et Sebastian sont deux grands professionnels, avec des années d'expérience derrière eux", insiste Arrivabene dans un entretien accordé à Motorsport.com. "Ce ne sont pas des pilotes de karting qui viennent de commencer. Ce qui a été dit quant au timing de cette situation, ce sont des jugements que je trouve irrespectueux pour les pilotes, qui sont de grands professionnels. Laissez-moi vous dire que, si à chaque fois que Kimi apprend une nouvelle de cette nature il répond par une pole position, alors ça mériterait de le faire chaque week-end."

Ferrari avait informé Räikkönen de sa non-prolongation de contrat à Monza, mais l'annonce officielle de la promotion de Charles Leclerc n'était intervenue que quelques jours plus tard. Invité à justifier le choix du moment, Maurizio Arrivabene s'en est clairement expliqué.

"Je pense qu'il est important de clarifier deux choses", souligne-t-il. "Kimi s'est toujours bien débrouillé à Spa et à Monza, et il était impatient d'avoir une réponse quant à son avenir. Je pense que communiquer une décision comme celle-ci est plus approprié à la veille d'un week-end de course sur un circuit où ça se passe bien, plutôt que lors d'un week-end qui s'annonce plus stressant."

"Idéalement, ça aurait été mieux de communiquer pendant la trêve estivale, nous n'étions pas prêts pour le faire. Et après Monza, ça aurait voulu dire qu'on l'aurait fait avant le week-end du Grand Prix de Singapour."

Propos recueillis par Roberto Chinchero  

partages
commentaires
Pas de test des ailerons 2019 à Abu Dhabi
Article précédent

Pas de test des ailerons 2019 à Abu Dhabi

Article suivant

Sainz : Les progrès de Honda "commencent à être inquiétants"

Sainz : Les progrès de Honda "commencent à être inquiétants"
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021