Légalité de la Ferrari : Red Bull et Mercedes s'en remettent à la FIA

partages
commentaires
Légalité de la Ferrari : Red Bull et Mercedes s'en remettent à la FIA
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
Co-auteur: Scott Mitchell
24 mai 2018 à 12:59

Red Bull et Mercedes déclarent faire confiance à la FIA concernant la légalité de l'utilisation que fait Ferrari de la batterie et de l'ERS.

Voilà plusieurs semaines que des rumeurs laissent entendre que Ferrari tire un avantage de ces éléments.

La réglementation indique que le MGU-K ne peut déployer que 120 kW de puissance. Certains affirment que Ferrari en a davantage grâce à sa double batterie, sans que les capteurs de la FIA ne le détectent. La Scuderia extrairait également plus d'énergie que les 4 MJ autorisés par tour de la batterie pour faire fonctionner le MGU-K.

Les systèmes de Ferrari ont été vérifiés par la FIA en Azerbaïdjan et en Espagne, et le sujet prend de l'ampleur ce week-end. Il se dit que Ferrari utilise un nouveau logiciel qui ne permet pas la vérification par la FIA, qui dispose d'un hardware supplémentaire pour ce faire.

Interrogés par Motorsport.com au sujet de cette situation, Christian Horner et Toto Wolff, directeurs des écuries Red Bull et Mercedes respectivement, déclarent faire confiance à la FIA pour maîtriser ce sujet.

"Il y a évidemment des rumeurs que vous, journalistes, découvrez également sans aucun doute", commente Horner. "Je suis sûr que la FIA a toutes les compétences nécessaires pour mesurer, administrer et étudier la voiture qui est présentée aux vérifications techniques en week-end de Grand Prix afin de savoir si elle respecte la réglementation. Bien sûr, c'est à l'équipe qu'il revient d'assurer cela. Je pense que la FIA est la mieux placée pour répondre à cette question."

"Les discussions sur la légalité sont régulières, certaines plus controversées que d'autres", renchérit Wolff. "Mais c'est le lot quotidien de la FIA de vérifier ce que font les équipes, qui doivent respecter la réglementation. C'est un processus en cours. Je suis convaincu, quels que soient les problèmes, châssis ou moteur, que la FIA les maîtrise fortement. De ce que je comprends, ce processus est en cours au moment où nous parlons, et nous verrons quel en sera le résultat."

Prochain article Formule 1
Verstappen blanchi par les commissaires

Article précédent

Verstappen blanchi par les commissaires

Article suivant

Liberty Media s'apprête à détailler ses projets pour la F1 2021

Liberty Media s'apprête à détailler ses projets pour la F1 2021
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Lieu Monte Carlo
Équipes Ferrari Boutique , Red Bull Racing Boutique , Mercedes Boutique
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités