Ferrari repart bredouille de Melbourne

Pour le premier Grand Prix de la saison, la Scuderia Ferrari a vécu une course très décevante

Pour le premier Grand Prix de la saison, la Scuderia Ferrari a vécu une course très décevante. Partis avec des gommes tendres, Felipe Massa et Kimi Räikkönen ont rapidement dû repasser par les stands pour chausser des pneumatiques plus compétitifs.

Après avoir changé de stratégie, le Brésilien s'est fait piéger par l'entrée en piste de la voiture de sécurité. Puis il a ensuite abandonné à cause d'un ennui mécanique. De son côté, son équipier finlandais est parti à la faute et a perdu tout espoir de terminer dans les points. Il a alors regagné les stands pour abandonner à trois tours de l'arrivée.

Felipe Massa (abandon) :


"Nous savions que les Brawn GP seraient imbattables aujourd'hui, mais quand même, nous pensions faire une bonne course. Le départ a été excellent, mais après cinq ou six tours, nous avons eu des soucis avec les pneumatiques tendres et par conséquent nous avons dû ravitailler assez tôt. Nous avons alors opté pour une stratégie agressive, ce qui s'est avéré être le mauvais choix puisqu'après le ravitaillement, la voiture de sécurité est entrée en piste."

"Je me suis retrouvé en troisième position, mais après le restart, il me restait moins de dix tours pour creuser l'écart sur ceux qui étaient derrière moi, mais avec plus d'essence. Lors du second arrêt, nous avons fait le plein pour aller au bout, mais ensuite j'étais très lent et j'ai finalement eu un problème qui m'a contraint à l'abandon."

"A mon avis, mis à part face aux Brawn, nous sommes compétitifs. Mais nous devons travailler parfaitement pour revenir aux avant-postes. Ici, il est très compliqué de bien faire fonctionner les pneumatiques car la surface de la piste n'offre pas beaucoup d'adhérence. La solution pour la Malaisie ? Travailler et travailler dur."

Kimi Räikkönen (abandon) :


"Lorsque j'ai fini dans le mur, c'était de ma faute. C'est dommage car étant donné ce qu'il s'est passé ensuite, j'aurais pu terminer deuxième. Nous avons perdu de précieux points, mais nous essaierons de rattraper ça dès la semaine prochaine, en Malaisie."

"Là-bas nous aurons une idée plus claire de la situation car ce circuit(Melbourne) ne reflète pas vraiment les performances. Le KERS a bien fonctionné au départ, mais il n'y avait pas beaucoup de place pour passer. Si nous n'avions pas pensé que ce système conférait un avantage, nous ne l'aurions pas utilisé. Le problème principal provenait de la gestion des pneumatiques, mais nous devons également améliorer notre performance générale."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités