Ferrari accepte le report du règlement 2021 contre ses intérêts

Ferrari pense n'avoir aucun avantage à tirer du report de la future réglementation technique, et estime avoir accepté ce sacrifice pour le bien de la Formule 1 et des petites écuries.

Ferrari accepte le report du règlement 2021 contre ses intérêts

Après avoir demandé un léger temps de réflexion, Ferrari s'est finalement rapidement alignée avec les autres écuries du plateau il y a deux semaines lors des discussions traitant du report de la réglementation technique 2021. Néanmoins, la Scuderia estime avoir accepté la proposition pour le bien de la Formule 1 bien qu'elle soit, selon elle, à son désavantage. Rappelons que ce report a été décidé en raison de la crise provoquée par la pandémie de COVID-19 et de l'incertitude énorme qui pèse sur le déroulement de la saison 2020.

Lire aussi :

Cette décision implique notamment le gel des châssis actuels l'hiver prochain, afin de les utiliser également en 2021 moyennant quelques libertés de développement aérodynamique qui doivent encore être discutées. Estimant que la SF1000 a du retard sur la concurrence, en l'occurrence Mercedes et Red Bull Racing, Ferrari craint de se retrouver en difficulté.

"Compte tenu de la base actuelle et des retours d'informations des essais hivernaux, nous ne pensons pas avoir un avantage avec cette décision", explique le directeur de Ferrari, Mattia Binotto, au micro de Sky Italia. "Ce n'était pas une décision facile, mais elle devait être prise. C'est un moment particulier, et il était important d'envoyer un signal responsable pour l'avenir."

"La réglementation [2021] reste la même [qu'en 2020], mais il y aura de la marge pour un développement aérodynamique. Nous devons encore définir cela dans le détail. Nous en discutons avec tous les représentants des écuries et avec la FIA, afin de comprendre ce qui sera gelé et ce qui sera ouvert au développement. Mais nous voulons maintenir l'ADN de la Formule 1, qui demeure la compétition et la comparaison."

Lors de cette interview, le directeur de l'écurie italienne a par ailleurs confirmé la position très claire adoptée à Melbourne, où les écuries sont restées divisées plusieurs heures dans la nuit du jeudi au vendredi quant au fait de courir. Un cas de COVID-19 avait été confirmé chez McLaren, et à la lumière de ce diagnostic, la décision était déjà prise dans les rangs du Cheval Cabré.

"Notre position a immédiatement été claire, nous n'aurions pas roulé même si le week-end s'était déroulé comme prévu", assure Mattia Binotto. "Ferrari n'aurait pas couru, afin de préserver la sécurité de tous les membres de l'équipe. Déjà dans la nuit, nous avions prévenu Charles [Leclerc] et Seb [Vettel] qu'ils pouvaient rentrer chez eux."

Avec Roberto Chinchero  

partages
commentaires
Comment Bakou espère revenir au calendrier F1 2020

Article précédent

Comment Bakou espère revenir au calendrier F1 2020

Article suivant

Selon Puig, le MotoGP a mieux géré la crise que la F1

Selon Puig, le MotoGP a mieux géré la crise que la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari
Tags mattia binotto
Auteur Basile Davoine
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021