Ferrari repousse son prochain développement moteur

partages
commentaires
Ferrari repousse son prochain développement moteur
Par : Basile Davoine
26 mai 2015 à 13:52

Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T
Maurizio Arrivabene, Team Principal Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF15-T
Kimi Raikkonen, Ferrari SF15-T

Alors qu'il en était question ces dernières semaines, il n'y aura pas dévolution moteur majeure chez Ferrari pour le prochain Grand Prix au Canada. Maurizio Arrivabene a indiqué que son équipe souhaitait conserver les quelques jetons de développement restants, sur les 10 dont disposait la Scuderia en début de saison.

Alors que Ferrari s'est posé en principal concurrent de Mercedes depuis le début de la saison et continue de travailler pour se rapprocher davantage encore des Flèches d'Argent, l'écurie de Maranello veut garder ses options ouvertes pour développer son V6 turbo de la meilleure des manières d'ici la fin de la saison. Son directeur cultive quelques secrets sur le sujet.

"Au Canada nous n'utiliserons pas les jetons", a confirmé Arrivabene. "Mais ne me demandez pas quand nous le ferons, car je ne veux pas donner l'information aux Allemands [Mercedes]. Je veux un peu de nationalisme [italien]…"

Les qualifications dans toutes les têtes

Solide en course, Ferrari veut concentrer la majeure partie de ses efforts sur son rythme de qualifications dans les semaines qui viennent. Si Kimi Räikkönen est prié de "faire ses devoirs" par Arrivabene pour se hisser au niveau de Sebastian Vettel dans l'exercice du tour rapide, l'écurie italienne elle-même est consciente de devoir hausser son niveau dans ce domaine.

"Depuis le début de l'année dernière Mercedes est très, très rapide en qualifications", souligne Arrivabene. "Ils sont très forts et c'est une indication pour nous de ce sur quoi nous devons nous concentrer à l'avenir."

"Si vous partez d'une bonne position sur la grille, ensuite la course devient plus facile, car lorsque vous avez l'air libre devant vous et pas un autre concurrent c'est mieux pour vous, c'est bon pour les pneus. Si vous êtes proche d'un autre concurrent les pneus se dégradent plus vite, donc c'est quelque chose sur quoi nous devons travailler."

Prochain article Formule 1
La FIA renforce le contrôle des ailerons avant

Article précédent

La FIA renforce le contrôle des ailerons avant

Article suivant

Red Bull envisage une pénalité moteur à Montréal

Red Bull envisage une pénalité moteur à Montréal

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités