Ferrari présente son respirateur artificiel contre le COVID-19

Ferrari a présenté à son tour le respirateur artificiel créé par ses ingénieurs pour aider dans la lutte contre le COVID-19, et dont le brevet est mis à disposition librement.

Ferrari présente son respirateur artificiel contre le COVID-19

C'est en collaboration avec l'Institut Italien de Technologie (IIT) basé à Gênes que les ingénieurs de Ferrari, venus des départements F1, GT et route, ont travaillé sur le projet nommé FI5. Celui-ci est un ventilateur pulmonaire dessiné pour aider les patients souffrant du COVID-19, car l'Italie a été l'un des pays les plus touchés par la pandémie due au coronavirus. Les deux premiers prototypes de FI5 ont été assemblés la semaine dernière et ont depuis passé tous les tests nécessaires à l'homologation du concept.

Désormais, Ferrari va proposer toutes les informations nécessaires à sa fabrication en open-source, c'est-à-dire que le brevet sera utilisable librement afin de permettre à des groupes d'ingénieurs du monde entier d'en produire leur propre version, ou à des entreprises d'en fabriquer des similaires à ceux sortis des usines Ferrari. La marque italienne cherche d'ailleurs des partenaires de l'autre côté des Alpes pour entrer en phase de production du FI5 à grande échelle.

Lire aussi :

"Le défi du COVID-19 faisait partie de ceux que nous voulions relever", a déclaré le directeur de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto. "Le FI5 est la contribution de la Scuderia, qui a mis à disposition l'essence de ce qui en fait une équipe de F1, et toutes les caractéristiques qui font de Ferrari [une entreprise] si particulière ; sa passion, sa créativité et son désir de progresser. Ce projet était très stimulant et a été gratifiant pour tous ceux qui étaient impliqués, qui ont travaillé côte à côte avec nos collègues de l'IIT et d'autres partenaires. Ce sont des initiatives comme celle-là qui font d'Essere Ferrari plus qu'un slogan, une vraie partie de notre identité." 

Le professeur Giorgio Metta, directeur scientifique de l'Institut Italien de Technologie, détaille le processus qui s'est mis en place derrière ce projet, et la cohabitation professionnelle avec Ferrari : "Le transfert technologique de recherche est l'un des éléments centraux de notre stratégie. Il y a plusieurs projets qui prennent forme avec ça. Cependant, ce que nous avons fait avec Ferrari va plus loin."

"C'est un projet initié à cause d'une urgence de santé dans notre société, à laquelle nous avons répondu très rapidement grâce à l'association de la Scuderia, qui est la fierté de notre pays et est connue autour du monde, et d'un centre de recherche qui est à la pointe des institutions scientifiques internationalement respectées. Stimulés par l'habitude de Ferrari de travailler à un rythme soutenu, nous avons dessiné et créé le prototype en cinq semaines. Le FI5 est un exemple de l'ingéniosité, de la technologie et de la détermination qui sont des éléments essentiels de nos procédures. Mais plus que ça, cela nous montre que c'est un pays qui travaille et qui gagne."

partages
commentaires
Pérez voit Vettel "plus proche de la retraite" que d'une autre équipe
Article précédent

Pérez voit Vettel "plus proche de la retraite" que d'une autre équipe

Article suivant

Ricciardo en passe de rejoindre McLaren pour 2021

Ricciardo en passe de rejoindre McLaren pour 2021
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021