Ferrari a retiré les ailettes de ses rétroviseurs

Respectant l'injonction faite par la FIA à Barcelone il y a deux semaines, Ferrari a modifié l'agencement de ses rétroviseurs à Monaco.

Lors du Grand Prix d'Espagne, Ferrari a été la première écurie à fixer ses rétroviseurs directement sur le Halo, ce qui a été autorisé par la FIA. En revanche, l'écurie italienne a utilisé un dispositif avec une ailette qui surmontait chaque rétroviseur, a priori pour renforcer la solidité de l'ensemble.

Cette ailette a toutefois été considérée comme illégale après inspection du directeur de course Charlie Whiting, ce dernier estimant qu'elle procurait nécessairement un gain aérodynamique, même minime, et que celui-ci ne pouvait pas être toléré.

À Barcelone, Ferrari a reçu l'autorisation de conserver ces ailettes pour le Grand Prix, tout en étant clairement prévenue qu'elles devraient disparaître à partir du rendez-vous monégasque. La Scuderia s'est exécutée, et les SF71H de Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen sont désormais dépourvues de leurs ailettes, tout en conservant des rétroviseurs fixés sur le Halo.

"Ils [Ferrari] croient que cela rigidifie le rétroviseur", expliquait Charlie Whiting en Espagne. "Je doute que cette ailette serait présente si elle n’apportait pas un gain aérodynamique. Aujourd’hui, tout gain, si minime soit-il, est recherché." 

"Il y a quelques semaines de cela, plusieurs écuries nous ont demandé si elles pouvaient fixer les rétroviseurs sur le Halo. Nous leur avons donc envoyé une directive technique. Nous avons répondu favorablement, mais avons apporté quelques précisions, dont une sur les supports. C’est une question d’interprétation, et une telle interprétation frivole ne nous plaît pas."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Sous-évènement Mercredi
Circuit Monte Carlo
Pilotes Kimi Räikkönen , Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags scuderia, sf71h