Ferrari retrouve de la confiance

Moins d'une semaine après avoir effectué son pire début de championnat depuis 1992, la Scuderia Ferrari a redressé la barre vendredi, à l'occasion des essais libres du Grand Prix de Malaisie

Moins d'une semaine après avoir effectué son pire début de championnat depuis 1992, la Scuderia Ferrari a redressé la barre vendredi, à l'occasion des essais libres du Grand Prix de Malaisie. L'écurie italienne abordera les qualifications de samedi avec plus de sérénité.

Kimi Räikkönen (6e et 1er) :


"Ce matin nous avons eu un problème avec le KERS, ce qui nous a coûté un peu de temps, mais nous avons réussi à compenser cela dans l'après-midi. Ici, nous sentons que la situation pourrait être différente de celle de Melbourne, mais il est encore trop tôt pour dire où nous nous situons par rapport à la concurrence."

"Ce dont on peut être sûr, c'est que lorsque la voiture n'a pas de problème, nous sommes compétitifs. Nous espérons pouvoir faire du bon travail lors des qualifications de demain."

Felipe Massa (5e et 2e) :


"Par rapport à l'Australie, la situation semble différente, au moins en terme de fonctionnement des pneumatiques. Il y a plus d'adhérence et les gommes tendres fonctionnent bien, même sur les longues distances. Au début des longs relais, j'ai eu un peu de sous-virage dans les virages rapides et de survirage dans les portions lentes."

"Mais vers la fin, le comportement de la voiture s'est amélioré continuellement et j'ai pu signer quelques bons chronos. Clairement, si l'on regarde la feuille des temps de la journée, on a une légère sensation de soulagement, même s'il faut se montrer prudent. Nous sommes très motivés et toute l'équipe essaiera de faire de son mieux."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités