Ferrari fait des "sacrifices" pour aider les petites écuries

La Scuderia Ferrari affirme faire des "sacrifices" financiers dans les négociations avec la Formule 1 concernant l'après 2020, afin de permettre à la discipline d'aider les petites équipes et d'assurer sa viabilité économique.

Ferrari fait des "sacrifices" pour aider les petites écuries

Dans le cadre de la grande refonte réglementaire de 2021, un plafond de dépenses de 153 millions d'euros va être mis en place en Formule 1. Celui-ci ne va pas inclure un certain nombre de postes de dépenses comme le développement moteur, le salaire des pilotes ou encore les revenus des trois membres du staff les mieux payés. En plus d'un tout nouveau Règlement Financier, la discipline va se doter d'une réglementation technique et sportive faisant la part belle au renouveau, avec l'ambition de resserrer le plateau et de rendre les courses plus spectaculaires.

Mais en plus de tout cela, il faut pour la F1 négocier et signer des accords commerciaux avec chacune des écuries car les contrats actuels expirent fin 2020. Depuis quelques années, ces accords sont individuels mais Liberty Media, qui détient le championnat, aimerait revenir à un Accord Concorde unifié, qui permettrait de mettre fin à un certain nombre d'exceptions qui tendent à déséquilibrer le rapport de force financier en faveur des structures qui sont déjà les mieux dotées.

Lire aussi :

Cependant, lors d'une rencontre avec une sélection de médias, dont Motorsport.com, le PDG de Ferrari, Louis Camilleri a déclaré que pour la "crédibilité" de Ferrari, l'entreprise devait s'assurer que la possibilité d'"innover" soit toujours présente tout en tenant compte de la nécessité de réduire les coûts. "Je pense que nous avons atteint un compromis qui est relativement bon en termes de budget plafonné, qui s'applique aujourd'hui au châssis."

"Nous sommes en faveur de cela car nous pensons qu'il s'agit d'une bonne chose pour la viabilité économique de la Formule 1. Au fil du temps, ce plafond budgétaire devrait inclure une plus grande partie de la voiture, les unités de puissance, les pilotes également, plusieurs autres choses. Car, en fin de compte, si la discipline n'est pas économiquement viable, elle va mourir à petit feu."

"Donc, nous avons vu cela comme notre responsabilité de garantir qu'elle soit économiquement viable. Et ce faisant, je dois dire que nous avons, entre autres, fait des sacrifices pour que les petites équipes puissent obtenir plus d'argent. Nous avons encore beaucoup de détails à régler, mais je pense qu'en ce qui concerne les principes, nous sommes pour l'essentiel d'accord. Quand vous avez dix équipes avec des points de vue différents, la discussion est toujours en cours."

Lire aussi :

Dans le cadre des nouveaux accords commerciaux, le bonus de présence historique de Ferrari va être réduit. Pour Camilleri, le rôle central de la Scuderia dans les négociations 2021 est tout autant une question de vision globale du championnat que de protection de ses propres intérêts. "Cette année a été cruciale en termes de finalisation des Accords Concorde et des différents chapitres des Règlements Financier et Technique. Et puis, il y a des aspects de gouvernance. Et je pense qu'il y a eu des progrès significatifs. Nous, en tant que Ferrari, nous avons pris un rôle de leader en raison de notre histoire, à cause de l'importance de la Formule 1 pour Ferrari."

"J'ai assez confiance dans le fait qu'un accord soit trouvé par tout le monde et dans le meilleur intérêt de tous. Mon expérience passée sur d'autres choses, d'autres business, est que quand vous avez des concurrents, il est toujours difficile de répondre aux attentes de tout le monde. Mais, en fin de compte, ils voient les avantages un peu partout. Mattia [Binotto, le directeur de la Scuderia Ferrari], en particulier, a joué un rôle de leader auprès de la FIA, avec les autres équipes. Donc je pense que nous sommes assez heureux des progrès sur ce front."

Avec Scott Mitchell 

partages
commentaires
V6 turbo hybrides : la F1 "s'est tiré une balle dans le pied"

Article précédent

V6 turbo hybrides : la F1 "s'est tiré une balle dans le pied"

Article suivant

Gilles Villeneuve en 70 photos

Gilles Villeneuve en 70 photos
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021