Ferrari : Sainz aux tests jeunes pilotes, une question de "bon sens"

Laurent Mekies, directeur sportif de l'écurie Ferrari, estime qu'il s'agirait d'une marque "de bon sens" que la FIA ouvre les tests "jeunes pilotes" d'Abu Dhabi à tous.

Ferrari : Sainz aux tests jeunes pilotes, une question de "bon sens"

L'équipe de Maranello est impatiente de mettre son futur pilote 2021, Carlos Sainz, dans sa monoplace 2020. Sur le papier, la Ferrari devrait être menée par le pilote de simulateur Antonio Fuoco dans le cadre des tests de fin de saison organisés à Abu Dhabi, réservés aux jeunes pilotes.

Ce test d'une journée devait à l'origine être destiné aux pilotes qui n'avaient pas pris plus de deux départs en Grand Prix, mais après avoir fait pression sur la FIA, Renault a obtenu la participation de Fernando Alonso, qui fait son retour dans la discipline à plein temps après avoir pris plusieurs saisons de recul de la F1. L'organe régulateur de la F1 est ensuite allé jusqu'à admettre les inscriptions de Sébastien Buemi pour Red Bull Racing et de Robert Kubica pour Alfa Romeo. Ils occupent tous deux un rôle de développement dans leurs équipes respectives mais n'ont rien de débutants.

Ferrari s'était initialement opposé à cette décision, mais l'équipe a changé de cap et fait désormais lourdement pression pour que les essais soient totalement ouverts, permettant ainsi à Sainz – qui sera libre contractuellement de McLaren – de pouvoir prendre ses marques avec sa nouvelle équipe. Une opportunité que McLaren n'a pas cherché à provoquer de son côté, en dépit du fait d'accueillir aussi en son sein un nouveau pilote en la personne de Daniel Ricciardo : pour l'équipe britannique, la lecture des règles de cette journée sont claires et celles-ci avaient été ratifiées par l'ensemble des équipes au milieu d'autres décisions, comme celle de limiter les tests d'avant-saison avec les nouvelles monoplaces, début 2021.

Lire aussi :

Une exception de plus pour plus d'équité ?

Ferrari souligne que trois de ses jeunes protégés seront de toute façon alignés sur ce test, avec Robert Shwartzman dans l'une des deux Ferrari, Mick Schumacher chez Haas et Callum Ilott avec Alfa Romeo. La Scuderia justifie sa pression par le fait qu'une exception de plus aux règles établies rendrait finalement les choses plus justes ! "C'est une question délicate", reconnaît Mekies. "Je pense qu'au début, nous respections le fait que c'était une journée destinée aux jeunes pilotes. Nous investissons énormément d'énergie, de temps et plus encore dans nos jeunes pilotes. Nous aurons trois ou quatre jeunes qui se présenteront au test pour jeunes : Robert avec Ferrari, Mick avec Haas, et Callum avec Alfa et nous pensons que cela devrait être la priorité pour le test ; c'est là que nous avons mis notre priorité."

"Maintenant, si pour une combinaison de facteurs, qu'il ne m'appartient pas de commenter, il a été décidé d'accorder des exceptions à quelques pilotes, dont Fernando, alors il serait probablement judicieux d'ouvrir un peu plus le règlement, afin que les personnes qui veulent faire courir leurs pilotes de l'année prochaine puissent aussi le faire. Je pense que ce serait une approche de bon sens. Je pense que ce devrait être un test pour jeunes pilotes seulement, mais si pour une raison quelconque nous sommes maintenant dans une position où ce ne sera pas le cas, à cause de deux, trois ou quatre exceptions, alors je pense que nous devrions probablement avoir une approche pratique et de bon sens [élargie]. Et dans ce cas, bien sûr, nous serions très heureux d'être en mesure d'aligner Carlos."

Lire aussi :

partages
commentaires
Zizanie au stand Mercedes : ce qu'il s'est vraiment passé
Article précédent

Zizanie au stand Mercedes : ce qu'il s'est vraiment passé

Article suivant

Le confinement inédit de la F1 pour rouler à Abu Dhabi

Le confinement inédit de la F1 pour rouler à Abu Dhabi
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021