Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
52 jours
09 mai
Prochain événement dans
70 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
101 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
109 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
126 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
143 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
157 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
185 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
192 jours
12 sept.
Course dans
199 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
213 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
217 jours
10 oct.
Course dans
227 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
242 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
249 jours
07 nov.
Course dans
255 jours

Ferrari salue "de petites réussites très significatives" en 2020

La Scuderia Ferrari a connu l'une des pires saisons de son histoire en 2020 mais trouve quand même du positif dans cette campagne difficile.

partages
commentaires
Ferrari salue "de petites réussites très significatives" en 2020

C'est à la sixième place que Ferrari a conclu le championnat des constructeurs 2020, son pire résultat depuis la saison 1980. La Scuderia a particulièrement souffert d'une mise au point technique de la FIA sur son groupe propulseur, soupçonné d'illégalité en 2019. Ce facteur, allié à une aérodynamique perfectible et aux performances médiocres de Sebastian Vettel, a fait chuter l'écurie italienne dans la hiérarchie : elle n'a signé que trois podiums cette année, dont deux de Charles Leclerc.

Lire aussi :

Les essais hivernaux avaient d'ailleurs représenté un mauvais présage. "À Barcelone, nous nous sommes vite rendu compte que nous avions de sérieuses inquiétudes quant à certains aspects de la performance de la voiture", analyse Laurent Mekies, directeur sportif. "Nous savions donc que cela allait être très difficile. Nous ne savions pas encore, à l'époque, combien de temps il allait nous falloir pour comprendre ça parfaitement, et encore moins combien de temps il allait falloir pour résoudre ça."

"Puis nous nous sommes retrouvés dans cette situation folle du COVID et n'avons pu traiter tous les problèmes de la voiture pendant quelques mois. J'imagine qu'il y avait des signes indiquant que la saison allait être extrêmement difficile, comme elle l'a été."

Malgré tout, Mekies préfère voir le verre de l'année 2020 à moitié plein : "Il y a eu beaucoup de petites réussites très significatives cette année, qui n'ont pas été remarquées car elles étaient derrière. Nous espérons que cela va nous renforcer et que nous continuerons sur cette lancée l'an prochain."

"Ce que nous en tirons, c'est que même dans des temps si durs, dans des conditions globales si difficiles, nous nous sommes efforcé de repousser nos limites. Quand on est à l'arrière, les pilotes prennent plus de risques, l'écurie prend plus de risques, car c'est ce qu'il faut faire pour obtenir un bon résultat. Sortir ainsi de notre zone de confort, si on peut l'appeler comme ça, nous renforcera certainement à l'avenir."

Le gel des châssis jusqu'au terme de la campagne 2021 pour réduire les coûts face à la crise du coronavirus n'est clairement pas une bonne nouvelle pour Ferrari, même si Maranello va pouvoir utiliser les deux jetons de développement autorisés pour redessiner le train arrière de la voiture afin d'améliorer la synergie entre le châssis actuel et les dernières évolutions aérodynamiques. L'écurie va également lancer une nouvelle version de son unité de puissance en début de saison prochaine, ce qui sera plus que bienvenu.

Avec Oleg Karpov et Filip Cleeren

Jost Capito devient PDG de Williams Racing

Article précédent

Jost Capito devient PDG de Williams Racing

Article suivant

Red Bull n'a plus de sponsor titre mais ne prévoit pas de remplacement

Red Bull n'a plus de sponsor titre mais ne prévoit pas de remplacement
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari
Auteur Benjamin Vinel
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021
Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021 Prime

Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021

Après avoir menacé Mercedes pour le titre mondial à plusieurs reprises, Ferrari a connu en 2020 une dégringolade inédite depuis le début des années 1990. Il pourrait lui falloir un certain temps pour retrouver le droit chemin.

Formule 1
18 févr. 2021
L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021 Prime

L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021

McLaren est la première écurie de Formule 1 à montrer son jeu avec une version propulsée par Mercedes de la MCL35 qui a obtenu la troisième place du classement des constructeurs. Mais le moteur n'est pas le seul domaine où McLaren s'est inspiré des Champions en titre.

Formule 1
16 févr. 2021