Ferrari et Santander s'unissent à nouveau

La Scuderia Ferrari vient d'annoncer la signature d'un accord avec la banque espagnole Santander, déjà présente sur les monoplaces rouges entre 2010 et 2017.

Ferrari et Santander s'unissent à nouveau

L'arrivée de Fernando Alonso à Maranello en 2010 avait été accompagnée par celle de Santander. Le groupe bancaire espagnol, auparavant associé à McLaren, avait sponsorisé Ferrari pendant huit saisons, donnant ainsi une touche de blanc aux monoplaces rouges. Et le Cheval Cabré vient d'annoncer la signature d'un nouvel accord pluriannuel de sponsoring avec Santander, qui deviendra l'an prochain un "partenaire premium" de l'écurie de Formule 1.

Mais ce partenariat dépasse le simple cadre du Championnat du monde. Ferrari précise dans un communiqué de presse que la banque sera présente dans les activités de la Ferrari Driver Academy, le programme dédié aux jeunes pilotes, et en Championnat du monde d'Endurance de la FIA. De plus, l'importance accordée par Santander à la transition vers le zéro émission est jugé utile par Ferrari, la marque italienne visant la neutralité carbone d'ici 2030.

"C'est un honneur de faire à nouveau équipe avec une institution financière mondiale comme Santander", commente John Elkann, président de Ferrari. Il ajoute : "Nous sommes impatients de nous associer à eux pour atteindre notre objectif clé, qui est de devenir neutre en carbone d'ici 2030. Nous sommes convaincus que la Formule 1, avec ses innovations et ses technologies, profitera à notre industrie et à la société dans son ensemble."

Ana Botín, présidente exécutive de Santander, indique : "Nous sommes très enthousiastes à l'idée de travailler à nouveau avec Ferrari et de les soutenir dans leur transition écologique. Santander s'engage pleinement à lutter contre le changement climatique et, en tant que premier financeur automobile en Europe, nous sommes déterminés à aider l'industrie automobile à passer au vert. Notre nouveau partenariat avec Ferrari accélérera nos progrès communs."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Honda voit le titre de Verstappen comme une récompense
Article précédent

Honda voit le titre de Verstappen comme une récompense

Article suivant

Budkowski : Les rumeurs sur Alpine ne doivent pas distraire l'équipe

Budkowski : Les rumeurs sur Alpine ne doivent pas distraire l'équipe
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021