Ferrari : La saison 2020 décisive pour l'avenir de Schumacher

Mattia Binotto voit en Mick Schumacher un candidat certain à une place en Formule 1 dans les années à venir, mais il devra démontrer son potentiel lors de sa deuxième campagne en F2 pour confirmer cette impression.

Membre de la Ferrari Driver Academy, Mick Schumacher va se lancer en 2020 dans sa deuxième saison de Formule 2. Après une première campagne d'apprentissage au sein de l'écurie Prema, conclue au 12e rang du championnat avec une victoire en course sprint au compteur, il devra afficher une progression visible pour tracer sa route vers la Formule 1. En 2019, le fils de Michael Schumacher a d'ailleurs participé à ses deux premières journées d'essais officiels à bord d'une monoplace de la catégorie reine, avec Ferrari et Alfa Romeo à Bahreïn. Pour la Scuderia, il convient de ne pas brûler les ailes de son jeune protégé, mais les espoirs placés en lui demeurent importants.

Lire aussi :

"Nous sommes très fiers qu'il fasse partie de la Ferrari Driver Academy", souligne Mattia Binotto, directeur de Ferrari. "C'est un amour évident, non seulement parce qu'il est le fils de Michael, mais aussi parce que c'est un bon pilote. Il a été performant, y compris cette saison. Si l'on prend en compte le fait que c'était un rookie, il a bien fait les choses. C'était un débutant. Je pense que la saison prochaine sera la clé pour lui afin de comprendre ses progrès. Nous attendons beaucoup de l'année prochaine, car il aura une saison d'expérience, et nous sommes presque certains qu'il est un bon candidat pour la F1 à l'avenir."

Pas de "jeune talent" chez Ferrari avant 2022

Si Ferrari a la conviction de pouvoir porter Mick Schumacher jusqu'à la Formule 1, l'emmener jusqu'à un baquet rouge dans les années à venir est une autre histoire, pour laquelle il est trop tôt de spéculer. La firme de Maranello dispose d'une belle possibilité pour placer ses pilotes puisqu'elle a la priorité pour choisir l'un des deux pilotes Alfa Romeo, ce qui constituerait une première étape logique pour le pilote allemand s'il entre un jour dans la catégorie reine.

"Sera-t-il un candidat pour Ferrari à l'avenir ? C'est vraiment trop tôt", tranche Mattia Binotto. "Mais encore une fois, l'objectif de la Ferrari Driver Academy est de trouver le prochain talent pour Ferrari, et il en fait partie car nous croyons qu'il a le talent pour rester. La saison 2021 sera trop tôt également pour l'un de nos jeunes talents. En 2021, l'expérience des pilotes sera importante car ce sera un type de monoplace totalement nouveau."

Propos recueillis par Scott Mitchell  

Mick Schumacher, Ferrari

partages
commentaires
Ricciardo a ouvert les yeux de Renault face à ses faiblesses

Article précédent

Ricciardo a ouvert les yeux de Renault face à ses faiblesses

Article suivant

Hamilton a ressenti la pression de Bottas début 2019

Hamilton a ressenti la pression de Bottas début 2019
Charger les commentaires
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021