Ferrari se battra contre les leaders...mais quand?

Comme tous les pilotes lors de la première séance d’essais libres se tenant sur piste humide, les pilotes Ferrari limitent au maximum les sorties en piste, jugeant les conditions trop défavorables pour collecter des données

Comme tous les pilotes lors de la première séance d’essais libres se tenant sur piste humide, les pilotes Ferrari limitent au maximum les sorties en piste, jugeant les conditions trop défavorables pour collecter des données.

Lucas Colajanni, porte-parole de la Scuderia, s’est montré optimiste au micro Sky de Martin Brundle concernant l’évolution des conditions de piste.

Fernando nous a dit que la piste s’asséchait, et il ne devrait pas trop attendre longtemps pour chausser les slicks”, a ainsi déclaré l’italien en milieu de session, au moment où Kobayashi s'élançait en secs et ornait de pourpre les moniteurs de chronométrage. “Mais nous ne voulons pas être les premiers à sortir avec les pneus secs” !

Colajanni estime que les rumeurs concernant le manque de forme de Ferrari sont exagérées, sans pour autant énormément rassurer dans ses propos :

Nous en saurons plus demain après-midi sur notre niveau. Ce que nous savons est que nous ne sommes pas là où nous le souhaitons. Mais ce que cela donne dans le rapport de forces, nous ne le savons pas. Red Bull et McLaren ont l’air d’être à l’aise, et nous nous battrons contre eux. Maintenant, je ne peux pas vous dire à partir de quand dans la saison” !

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Martin Brundle
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités