Ferrari : La standardisation, "un risque pour la F1"

Les top teams de Formule 1 craignent que la standardisation de certaines pièces, censées réduire les coûts pour les écuries, n'atteignent pas les objectifs escomptés et aient même des effets secondaires regrettables.

Ferrari : La standardisation, "un risque pour la F1"

En vue de la nouvelle réglementation de 2021, des appels d'offres ont déjà été lancés par la FIA pour la fourniture des boîtes de vitesses, des freins, des jantes et des systèmes d'alimentation en carburant – même si celui pour les boîtes de vitesses a finalement été abandonné. L'objectif est de réduire les coûts dans un contexte où les budgets des écuries ont notablement augmenté lors des dernières décennies et quatre équipes ont fait faillite dans les années 2010 – dont les trois nouvelles arrivées avec la promesse de budgets plafonnés à 50 millions d'euros, qui ne se sont jamais matérialisés (Lotus, Virgin et HRT en 2010).

Lire aussi :

Les budgets plafonnés vont devenir une réalité pour la saison 2021 de Formule 1, avec un chiffre évoqué de 175 M$ (159 M€), et la standardisation des pièces est censée aider les écuries à réduire leurs dépenses en ce sens. Ferrari craint toutefois que cette mesure soit inefficace, et rappelle les difficultés parfois rencontrées par les championnats monotypes tels que la Formule 2 : l'embrayage de la Dallara F2 2018 avait posé de sérieux problèmes l'an passé avec de nombreux calages.

"Nous estimons que la standardisation pourrait même être un risque pour la F1 à l'avenir, car on ne sait pas quel sera le niveau de fiabilité des pièces en question au début", souligne Mattia Binotto, directeur de la Scuderia. "On a constaté ce problème si l'on regarde la F2, par exemple. Il y avait un embrayage standard, et il y a eu de nombreuses courses [deux meetings, soit quatre courses, ndlr] où il a fallu prendre le départ derrière le Safety Car car l'embrayage n'était pas suffisamment fiable. Nous pourrions accepter la standardisation mais nous devons d'abord nous assurer que ce soit fiable, que le niveau de qualité soit le bon, que le niveau de performance soit celui que l'on peut attendre de la F1."

Mario Isola, directeur de la compétition Pirelli Motorsport, Aldo Costa, consultant technique Mercedes AMG, et Mattia Binotto, Team Principal Ferrari, lors de la conférence de presse

Mario Isola (directeur de la compétition Pirelli Motorsport), Aldo Costa (consultant technique Mercedes AMG) et Mattia Binotto (Team Principal Ferrari) en conférence de presse

"Il faut également s'assurer que le développement d'une pièce standard n'engendrera pas de coûts supplémentaires pour nous. Nous estimons que pour la plupart des pièces standard que nous proposons pour 2021, il nous faudra tous redessiner notre voiture, nous devrons nous assurer que la nouvelle pièce fonctionne comme il faut, quelle qu'elle soit. C'est un coût supplémentaire. Ce n'est pas un coût que l'on aura à partir de 2021 mais c'est un coût supplémentaire d'ici à 2021."

Le son de cloche est similaire chez Mercedes, comme l'explique son consultant technique Aldo Costa : "Nous acceptons le plafond, mesure qui va avoir un impact sur notre équipe et la manière dont nous développons les choses, comme Ferrari et Red Bull à n'en pas douter. Nous relevons donc ce défi. En matière de standardisation, nous partageons l'inquiétude de Mattia. Nous devons nous assurer que les pièces sont fiables. Elles requerront de grandement revoir le design. Nous ne sommes pas convaincus qu'il y aura une véritable réduction des coûts. Cette dernière pourrait être négligeable." De nouvelles discussions à ce sujet sont prévues lors de la réunion concernant la réglementation 2021 ce jeudi à Genève.

partages
commentaires
Hamilton : La réalité du danger en F1 est un "choc"
Article précédent

Hamilton : La réalité du danger en F1 est un "choc"

Article suivant

Une troisième zone DRS ajoutée au circuit de Singapour

Une troisième zone DRS ajoutée au circuit de Singapour
Charger les commentaires
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021
Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne Prime

Pourquoi le moteur neuf de Lewis Hamilton a changé la donne

La nouvelle unité de puissance installée dans la W12 de Lewis Hamilton au Grand Prix de São Paulo a aidé le Britannique à décrocher une victoire mémorable.

Formule 1
18 nov. 2021