La FIA cherche un directeur de course adjoint en urgence

partages
commentaires
La FIA cherche un directeur de course adjoint en urgence
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
16 mars 2018 à 15:25

La FIA doit désormais relever le défi de trouver un nouveau directeur de course adjoint à une semaine du week-end du Grand Prix d'Australie, suite à l'annonce du départ de Laurent Mekies.

Laurent Mekies, directeur de la sécurité de la FIA, Charlie Whiting, directeur de course FIA, lors d'une conférence de presse sur le Halo
Charlie Whiting, délégué FIA, et Laurent Mekies, directeur de la sécurité de la FIA, inspectent la piste
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing et Charlie Whiting, délégué FIA
Charlie Whiting s'exprime auprès des médias
Charlie Whiting, directeur de course de la FIA
Laurent Mekies, directeur de la sécurité à la FIA et Charlie Whiting, délégué FIA lors de la reconnaissance de piste

C'est l'an dernier que Mekies a pris le relais de Herbie Blash, bras droit emblématique de Charlie Whiting, et bien qu'il n'ait pas encore quitté la FIA, il a été écarté de toute responsabilité concernant la F1, puisqu'il va rejoindre la Scuderia Ferrari.

Mekies avait suivi une période de formation, en marge de ses autres tâches de délégué sécurité de la FIA, avant d'être impliqué sur les week-ends de Grand Prix. Selon nos informations, dans les rangs de la FIA, rares sont les candidats pleinement qualifiés et capables de le remplacer avec effet immédiat.

Le rôle de directeur de course adjoint est très important, tout d'abord parce qu'il s'agit de la personne chargée de superviser la mise en grille, le tour de formation, le départ ainsi que les premiers tours pendant que le directeur de course Charlie Whiting se concentre sur la procédure d'extinction des feux. Sa responsabilité s'étend également à la gestion des drapeaux rouges et de la voiture de sécurité. 

Une solution pourrait être de rappeler Blash, qui a quitté cet emploi fin 2016 après 20 ans de bons et loyaux services. L'ancien team manager Brabham est resté impliqué en sport auto, notamment avec la gestion de la Porsche Supercup et un rôle de management qu'il occupe chez Yamaha depuis de nombreuses années.

Nos sources nous ont indiqué que Blash n'était pas disponible pour l'Australie, occupé avec Yamaha en WSBK en Thaïlande le même week-end. Cependant, il pourrait être disponible pour les courses suivantes si l'on fait appel à lui.

Une alternative serait de faire confiance à Bob Kettleboro, directeur de course adjoint GP3, ou à un directeur de course expérimenté d'un autre championnat FIA, au moins à court terme.

 
Prochain article Formule 1

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités