La FIA n'empêchera pas les évolutions "gratuites" Racing Point/AlphaTauri

La FIA a indiqué aux écuries qu'elle n'allait pas abandonner la règle qui permettra à Racing Point et AlphaTauri d'obtenir des évolutions "gratuites" en 2021.

La FIA n'empêchera pas les évolutions "gratuites" Racing Point/AlphaTauri

La règle en question, établie dans le cadre du règlement 2021 et face aux conséquences de la pandémie de COVID-19 qui ont obligé au maintien des monoplaces actuelles l'an prochain également, dispose que les équipes qui utilisent en 2020 des pièces 2019 non listées (qu'elles n'ont donc pas à concevoir elles-mêmes) pourront utiliser en 2021 la version 2020 de ces éléments sans avoir à se servir d'un des deux jetons introduits pour limiter le développement possible.

Racing Point et AlphaTauri sont les deux écuries qui vont bénéficier de cette règle, car elles utilisent actuellement des pièces 2019 fournies respectivement par Mercedes et Red Bull, à l'image des suspensions. Pour Haas, en revanche, cela ne sera pas le cas puisque l'équipe dispose déjà d'éléments 2020 de Ferrari.

Cet ajout tardif au Règlement Technique 2021 de la FIA, l'article 22.8.5.b, est rédigé comme suit : "Dans le cas où l'équipe cliente a utilisé [...] la spécification de 2019 de l'équipe fournisseur pendant la saison 2020, mais souhaite passer à la spécification de 2020 pour la saison 2021, ce changement sera acceptable sans l'utilisation de jetons."

Lire aussi :

Après l'accord initial des écuries sur cette modification des règles, certaines y ont réfléchi à deux fois et ont ensuite tenté de convaincre la FIA de faire marche arrière quand elles se sont rendu compte que les deux équipes en question pourraient effectuer des changements substantiels pouvant améliorer les performances de leurs voitures, alors que toutes les autres structures n'auront le droit qu'à deux jetons de développement, à dépenser pour une ou deux zones spécifiques.

"Je pense que le seul point sur lequel nous débattons encore pour l'année prochaine, c'est que nous ne sommes pas entièrement satisfaits qu'il y ait des équipes qui puissent finalement faire passer l'ensemble de leur package de 2019 à 2020", a déclaré Mattia Binotto, le directeur de Ferrari, en réponse à Motorsport.com. "Cela serait injuste, car la saison avec deux jetons est similaire pour tout le monde. Nous n'avons que deux jetons, et tout le monde devrait être limité à cela."

Les tentatives de Ferrari, Renault et d'autres ont donc été vaines, comme l'a confirmé la fédération dans la désormais fameuse lettre envoyée par Peter Bayer, le secrétaire général aux sports mécaniques de la FIA. "Nous soulignons en outre qu'un certain nombre d'équipes ont demandé le retrait de l'article 22.8.5 b du Règlement Technique 2021", a-t-il écrit.

"Le retrait de cet article à ce stade serait injuste pour la planification des équipes directement concernées. Tout en comprenant les préoccupations de certains par rapport à cette clause, nous ne pouvons pas soutenir cette demande, à moins bien sûr qu'il y ait unanimité parmi les 10 équipes."

Comme les autres décisions révélées, celle-ci risque à nouveau de faire grimper la tension d'un cran dans un paddock déjà grandement crispé par le contexte de l'affaire des écopes de freins Racing Point et la finalisation des Accords Concorde.

Avec Adam Cooper 

partages
commentaires

Voir aussi :

EL1 - Les Mercedes de Bottas et Hamilton sur leur planète

Article précédent

EL1 - Les Mercedes de Bottas et Hamilton sur leur planète

Article suivant

Pour McLaren, il faudra bien réfléchir aux règles contre la copie

Pour McLaren, il faudra bien réfléchir aux règles contre la copie
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021