La FIA en quête d'un Halo plus léger pour 2026

La réduction du poids des Formule 1 passera par un Halo que la FIA espère plus léger mais tout aussi efficace à partir de 2026.

Le Halo de la Haas VF-24

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

Dans le cadre de la future réglementation technique 2026, actuellement en cours de finalisation, la FIA a lancé un appel d'offres pour disposer d'un Halo plus léger. Une décision qui s'inscrit dans la volonté de l'instance d'abaisser autant que possible le poids des monoplaces, qui n'ont cessé de prendre de l'embonpoint depuis le début de l'ère turbo hybride. Aujourd'hui, le poids minimum fixé à 798 kg fait l'objet de critiques récurrentes, en premier lieu de la part des pilotes. 

Devenu obligatoire lors de la saison 2018 sous l'impulsion de Jean Todt, et reconnu depuis comme un élément de sécurité incontournable, le Halo est une pièce standard imposée aux écuries par la FIA. Elles peuvent ensuite y adjoindre un carénage, tel que défini par le règlement. Le dispositif s'est également généralisé à toutes les formules monoplace régies par l'instance internationale.

Constitué d'un alliage de titane, il pèse actuellement 7 kg et l'objectif est d'économiser un kilo avec la nouvelle version. Le cahier des charges de l'appel d'offres exige du candidat retenu qu'il soit en mesure de passer tous les tests de résistance tout en étant au-dessus d'un poids de 6 kg. Cette nouvelle génération de Halo entrera en vigueur pour la période couvrant les saisons 2026 à 2030.

"Avec les dimensions des roues, qui seront plus étroites, l'aileron arrière et la voiture en général, nous visons une réduction du poids des voitures d'environ 50 kg", expliquait en fin d'année dernière Nikolas Tombazis, responsable Monoplace à la FIA. "Il sera donc possible de voir des monoplaces plus petites, plus courtes et plus étroites."

"En mettant la voiture au régime, nous pourrons réduire un peu les vitesses de passage en courbe. Plus légères, elles iront plus vite en ligne droite, mais généreront moins de charge aérodynamique. Nous devrons donc augmenter la récupération d'énergie de l'hybride pour assurer une performance adéquate sur un tour."

Le travail sur le Halo est donc un des nombreux axes qui permettront d'atteindre cet objectif, avec l'intention également de réduire de 10 cm la largeur des Formule 1 et de 20 cm leur longueur. En plus de cette cure d'amincissement, le but est d'instaurer en 2026 un poids minimum qui, ensuite, n'évoluera plus durant la totalité du nouveau cycle réglementaire. 

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Les 8 évolutions majeures de la Ferrari SF-24 pour Imola
Article suivant Des pilotes veulent la révision du système de points de pénalité

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France