La FIA préoccupée par les "dangereux" débris de la Haas

partages
commentaires
La FIA préoccupée par les
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
12 avr. 2018 à 13:47

Le directeur de course de la Formule 1 Charlie Whiting a expliqué qu'il n'était pas heureux de la façon dont la Haas de Romain Grosjean répendait des morceaux de carrosserie durant le Grand Prix de Bahreïn.

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 Ferrari
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 s'arrête au stand
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18, sur la grille
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 Ferrari
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 Ferrari, Lance Stroll, Williams FW41 Mercedes, et Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33 Renault
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 Ferrari
Marcus Ericsson, Sauber C37 Ferrari, Lance Stroll, Williams FW41 Mercedes, Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 Ferrari, Sergey Sirotkin, Williams FW41 Mercedes, Charles Leclerc, Sauber C37 Ferrari, et Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33 Renault
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 Ferrari

Les images télévisées ont montré au moins à deux reprises des débris assez imposants se détachant de la monoplace du Français dans la ligne droite de départ/arrivée puis un autre être retiré d'un ponton aux stands. Ces problèmes se sont ajoutés à la rupture d'un élément sur un des déflecteurs verticaux de la Ferrari en essais libres.

Whiting a suggéré après coup que la FIA pourrait désormais se pencher plus en avant sur la façon de mieux sécuriser les pièces attachées aux voitures. "Quand quelque chose se détache d'une voiture, c'est potentiellement dangereux. Avec toutes ces pièces [...] il ne faut pas grand-chose pour les fragiliser ; un petit contact va probablement l'affaiblir et elle va commencer à se désintégrer, ce qui s'est passé avec Grosjean."

"Un morceau s'est détaché, heureusement il est allé sur l'herbe. Une paire d'autres morceaux est partie et ensuite ils en ont retiré un autre lors de l'arrêt au stand, mais ce n'est pas très satisfaisant, pour être assez honnête."

"Je pense qu'il faut vraiment s'assurer que toutes ces choses soient bien attachées. Il y en a tellement aujourd'hui. Certains des trucs qui se détachent, même si ce n'est pas très gros, pourraient faire beaucoup de dégâts."

Günther Steiner, team principal de Haas, a indiqué pour Motorsport.com ne pas savoir ce qui avait entraîné le problème sur la voiture de Grosjean. "Je ne sais pas s'il a touché quelque chose sur les vibreurs ou touché quelqu'un dans toutes les manœuvres du départ."

"Mais au final elles se sont détachées et nous avons dû nous arrêter pour retirer une pièce, parce qu'elle gênait beaucoup sur le plan aérodynamique, c'était inconduisible, il n'y avait plus d'équilibre."

Avec Adam Cooper

Prochain article Formule 1
Hamilton : Le moteur Ferrari a fait un "énorme pas en avant"

Article précédent

Hamilton : Le moteur Ferrari a fait un "énorme pas en avant"

Article suivant

Ricciardo aurait au moins "tenté" de doubler Vettel

Ricciardo aurait au moins "tenté" de doubler Vettel

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Haas F1 Team
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités