La FIA rejette la demande de Ferrari pour le test de Sainz

Les espoirs de Ferrari de pouvoir donner à Carlos Sainz du temps de roulage en profitant des essais de jeunes pilotes d'Abu Dhabi ont été douchés par le refus de la FIA.

La FIA rejette la demande de Ferrari pour le test de Sainz

Une journée de tests est organisée le mardi suivant le Grand Prix d'Abu Dhabi, manche finale de la saison 2020. Celle-ci est normalement réservée aux jeunes pilotes, à savoir ceux comptant moins de deux GP en catégorie reine, mais la règle réserve à la FIA la possibilité d'en autoriser d'autres à y prendre part. Cela a servi à permettre le roulage de pilotes expérimentés n'ayant pas couru en 2020, comme Fernando Alonso avec Renault, mais ne sera pas utilisé pour y accueillir ceux qui étaient déjà engagés cette année, comme Carlos Sainz.

En effet, la fédération a rejeté la demande de Ferrari qui souhaitait que l'Espagnol, qui rejoindra Maranello en 2021, puisse commencer à se familiariser avec l'écurie dès ces tests. La Scuderia fait partie d'un groupe d'équipes qui n'ont pas vraiment goûté au changement tardif de conditions pour faire participer des pilotes tels qu'Alonso, alors même que celui-ci a 39 ans et compte 312 départs en F1. Il ne sera pas le seul pilote expérimenté présent puisque Sébastien Buemi (Red Bull Racing) et Robert Kubica (Alfa Romeo) ont d'ores et déjà été annoncés.

Lire aussi :

C'est en réaction que Ferrari a ainsi demandé à ce que Sainz puisse se joindre à ces essais. Mattia Binotto, le directeur de la structure transalpine, a expliqué à Sakhir avoir approché la FIA pour tenter de la convaincre d'accepter également que les pilotes qui changent d'équipe entre 2020 et 2021 puissent participer : "Je pense que c'est un peu le bazar, et du côté de Ferrari, nous pensons que ce n'est pas une bonne chose que Fernando roule à Abu Dhabi. Nous l'avons clairement dit à la FIA à l'époque lors des différents comités consultatifs. Mais, quand nous avons appris la décision, nous avons demandé à la FIA la permission pour Carlos. Nous en avons discuté ce week-end, mais nous n'avons aucun retour."

Selon les informations de Motorsport.com, suite à la grogne d'une partie des écuries, le directeur de course de la F1 Michael Masi a envoyé une note aux équipes ce mardi les informant qu'il n'y aurait plus de changements concernant les restrictions liées à ces tests. Les tests sont donc réservés aux pilotes n'ayant pas disputé plus de deux Grands Prix en carrière, sauf s'ils "n'ont disputé aucune course pendant la saison 2020".

Cette décision contrarie évidemment les plans de Ferrari pour donner du roulage à Sainz avant les essais hivernaux 2021, qui seront réduits à trois jours. La seule option reste maintenant d'organiser une ou des sessions avec une monoplace vieille de deux ans, donc à priori celle de 2019 si ce test est organisé en début d'année prochaine.

Avec Jonathan Noble

partages
commentaires

Voir aussi :

Russell espère avoir donné la migraine à Wolff pour 2022… ou plus tôt

Article précédent

Russell espère avoir donné la migraine à Wolff pour 2022… ou plus tôt

Article suivant

Marino Sato avec AlphaTauri pour les tests d'Abu Dhabi

Marino Sato avec AlphaTauri pour les tests d'Abu Dhabi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Lieu Yas Marina Circuit
Pilotes Carlos Sainz Jr.
Équipes McLaren , Ferrari
Auteur Fabien Gaillard
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Formule 1
20 avr. 2021
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021