La FIA rejette l'appel de Ferrari pour le GP du Mexique

La FIA a délivré son verdict en fin de journée à Interlagos, et considéré qu'aucun nouvel élément permettait de modifier la pénalité prise à l'encontre de Sebastian Vettel au Brésil.

La FIA rejette l'appel de Ferrari pour le GP du Mexique
Sebastian Vettel, Ferrari sur la grille
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H salue la foule à la fin de la course
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Podium : le troisième, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing avec Max Verstappen, Red Bull Racing

La FIA a annoncé sa décision de rejeter l'appel formulé par la Scuderia Ferrari jeudi. L'écurie italienne avait demandé une révision de la décision des commissaires du Grand Prix du Mexique, qui avaient sanctionné Sebastian Vettel de dix secondes de pénalité. Ils avaient considéré que la défense de l'Allemand face à Daniel Ricciardo n'était pas correcte, lui coûtant ainsi le podium. 

C'est en estimant avoir de nouveaux éléments à fournir, notamment à travers les données GPS, que Ferrari avait décidé de rouvrir le dossier. Cependant, après une téléconférence qui a eu lieu vendredi avec les commissaires du Grand Prix du Mexique, la FIA a considéré que ces données n'apportaient aucun élément nouveau.

Ferrari a demandé deux éclaircissements : le premier concernant le virage court-circuité par Max Verstappen, alors en lutte avec Vettel, sans que la direction de course ne demande au Néerlandais de céder sa place par la suite ; le second concernant les données GPS dans le contact avec Ricciardo. 

"Nous avons d'abord noté que l'article [du Règlement Sportif]  donnait au directeur de course 'l'autorité absolue' de demander au pilote de rendre sa position. Cela n'implique pas une obligation de le faire. Le fait que le directeur de course n'ait pas exercé ce pouvoir ne dépend pas de la décision prise dans le document 38", explique un communiqué de la FIA. 

"Concernant les données GPS, nous notons que ces données sont disponibles pour les équipes pendant la course. Elles sont aussi disponibles pour les commissaires pendant la course."

"Quand il lui a été demandé si les données GPS contredisaient la télémétrie et toute autre preuve montrant, selon les commissaires, que le pilote de la voiture #5 avait changé de direction au freinage du virage 4, Monsieur Clear [ingénieur chez Ferrari] a convenu que ce n'était pas le cas."

"L'article 14.2 du Code Sportif International donne aux commissaires le pouvoir unique de déterminer si un nouvel élément existe. Ayant reçu toutes les demandes écrites et verbales, et les ayant attentivement considérées, les commissaires ont estimé qu'il n'y avait aucun élément."

Ferrari dispose une nouvelle fois de la possibilité de faire appel, mais ce scénario est improbable.

partages
commentaires
Rosberg se méfie d'une situation "complètement différente" en course

Article précédent

Rosberg se méfie d'une situation "complètement différente" en course

Article suivant

Alonso reconnaît le besoin de cohérence des commissaires

Alonso reconnaît le besoin de cohérence des commissaires
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021