Ailerons arrière : la FIA veut changer ses tests pour contrer les écuries

La FIA réfléchit à faire évoluer ses tests de flexibilité des ailerons arrière pour contrer les solutions toujours plus ingénieuses des équipes pour les contourner.

Ailerons arrière : la FIA veut changer ses tests pour contrer les écuries

Depuis de nombreuses années, la FIA conduit des tests statiques de traction des ailerons arrière pour s'assurer que les équipes n'autorisent pas une flexibilité trop importante à haute vitesse qui réduirait la traînée. La FIA effectue pour le moment deux tests, un vertical et un horizontal. Le premier test exige que l'aileron ne bouge pas de plus de 7 millimètres horizontalement quand une charge de 500N est appliquée. Le second oblige à ce que le mouvement soit inférieur à 2 millimètres avec une charge de 200N.

Cependant, les designs des équipes sont si sophistiqués que les teams peuvent s'assurer que l'aileron arrière est assez solide pour passer ces tests, mais quand même capable de bouger à pleine vitesse. Des caméras embarquées en Styrie ont souligné le fait que certaines voitures semblaient dépasser les limites dans le comportement de leur aileron. Un exemple flagrant a été celui de la Red Bull de Max Verstappen en fin de course.

Lire aussi :

Cependant, il n'est pas certain que ça ait été intentionnel et l'équipe a peut-être tout simplement produit un aileron trop fragile, car il avait aussi bougé après que certains éléments s'en sont détachés. Quelle que soit l'intention initiale, la flexibilité des ailerons arrière est revenue dans le collimateur de la FIA, et celle-ci veut trouver un moyen de modifier le format de ses tests pour qu'ils soient plus fidèles à ce que subissent les ailerons en piste.

Interrogé par Motorsport.com sur la possibilité de modifier ces tests après les doutes sur Red Bull, le responsable des monoplaces de la FIA, Nikolas Tombazis, explique : "Nous ne parlons pas spécifiquement de Red Bull ou d'une autre équipe, mais nous regardons la flexibilité des ailerons arrière. Nous espérons pouvoir apporter quelques améliorations au test de flexibilité dans un futur proche. Mais nous voulons le faire raisonnablement et prudemment pour ne rien presser et finalement prendre la mauvaise décision."

Rear wing load test

Tombazis est clair quant au fait que les équipes ont été assez intelligentes pour s'assurer que les ailerons soient légaux lorsqu'ils sont testés dans les stands, mais qu'ils peuvent se plier en piste : "Les meilleures règles de flexibilité pour l'aérodynamique sont celles qui reproduisent le plus fidèlement les charges qu'un composant subit en piste. En d'autres termes, la force qu'un aileron subit est normalement vers le bas et vers l'arrière, d'environ 40 degrés."

"Actuellement, dans les charges que l'on fait subir, il y en a une horizontale vers l'arrière et une verticale, et de plus petites charges comme sur les côtés. Nous pensons que [ces tests] sont quelques peu datés et que les équipes pourraient utiliser le fait que ces tests et les charges [en piste] sont différents pour concevoir leurs ailerons de sorte à ce qu'ils soient plus résistants aux tests de la FIA, mais moins résistants aux charges aérodynamiques. Nous voulons nous occuper de ce problème. Il ne se réglera pas en cinq minutes, mais il est sur notre liste."

partages
commentaires
La réclamation contre Racing Point sert à clarifier le règlement

Article précédent

La réclamation contre Racing Point sert à clarifier le règlement

Article suivant

La FIA s'attend à une nouvelle réclamation de Renault en Hongrie

La FIA s'attend à une nouvelle réclamation de Renault en Hongrie
Charger les commentaires
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021