La FIA installe un vibreur dans le virage de Club

partages
commentaires
La FIA installe un vibreur dans le virage de Club
Par : Basile Davoine
7 juil. 2018 à 06:36

La FIA va intervenir pour remédier au problème du respect des limites de la piste dans le virage de Club, à Silverstone.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Sebastian Vettel, Ferrari
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18 et Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18 sur la grille pour des essais de départ
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09

Au lendemain des deux premières séances d'essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne, la FIA a décidé d'installer un vibreur supplémentaire dans le virage de Club. Cette décision fait suite à l'abus des limites de la piste dont ont profité la plupart des pilotes à cet endroit vendredi, en élargissant leur trajectoire et en passant largement au-delà de la bande blanche délimitant le circuit.

Habituellement, la FIA se soucie d'un tel problème uniquement si la trajectoire empruntée au-delà des limites de la piste procure un avantage, ce qui n'est vraisemblablement pas le cas à Club. Néanmoins, le constat à l'issue de la journée de vendredi a suffi à motiver une intervention, face à ce qui a semblé devenir tout simplement une nouvelle trajectoire dans ce virage.

Avant la troisième séance d'essais libres prévue ce midi, un vibreur d'une hauteur de 50 mm doit être installé sur une section de 25 mètres à la sortie de la courbe. Cet élément devrait être semblable à celui utilisé dans les virages 1 et 3 du Red Bull Ring, et il sera placé environ 1,5 m derrière la bande blanche délimitant la piste.

Le directeur de course Charlie Whiting a prévenu les pilotes vendredi soir lors du briefing. L'idée a été acceptée par la majorité d'entre eux, même si certains ont estimé que ce changement aurait également pu attendre l'année prochaine.

"Évidemment, en tant que pilote, j'ai utilisé toute la piste que je pouvais, et personne ne m'a rien dit", a confié Pierre Gasly après les essais libres. "Puisque personne ne m'a rien dit, j'ai continué à passer au large. Pour demain [samedi], je crois que ce sera un peu plus équitable pour tout le monde."

"Si quelqu'un me dit que je suis fautif, je répondrai 'Oui', car j'allais complètement en dehors ; c'est un chrono et on veut aller aussi vite que possible. C'est une manière de rendre les choses un peu plus justes pour tout le monde, et c'est probablement une bonne idée."

Article suivant
La F1 envisage d'attribuer des points aux 15 ou 20 premiers

Article précédent

La F1 envisage d'attribuer des points aux 15 ou 20 premiers

Article suivant

Hülkenberg se rapproche d'une pénalité moteur

Hülkenberg se rapproche d'une pénalité moteur
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Lieu Silverstone
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités