Fiabilité : la FIA assouplit les règles sur les changements moteur

La FIA a approuvé une modification du Règlement Sportif de la F1 ce mercredi, qui donne aux équipes une plus grande marge de manœuvre pour résoudre les problèmes de fiabilité de leurs moteurs.

Fiabilité : la FIA assouplit les règles sur les changements moteur
Charger le lecteur audio

À la suite de la réunion du Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA, qui s'est tenue ce mercredi à Paris, des modifications concernant le Règlement Sportif de la Formule 1 ont été adoptées, et certaines d'entre elles concernent les moteurs.

Auparavant, tout changement de spécification d'un composant d'une voiture en Parc Fermé déclenchait automatiquement un départ depuis la voie des stands. Ce n'est désormais plus le cas puisqu'en réponse aux nombreux problèmes de fiabilité que les équipes ont dû affronter depuis les essais de pré-saison, la FIA a pris la décision d'autoriser le changement d'unité de puissance sous régime de Parc Fermé.

Si ce changement est le bienvenu pour les équipes ne disposant que de quelques composants dans leur pool, il est important de préciser qu'il ne concerne que les remplacements par un élément d'une spécification plus récente. Les équipes sont toujours dans l'impossibilité de revenir à une spécification précédente sans enfreindre le règlement.

De plus, la FIA a mis en place une disposition afin d'autoriser les réparations temporaires des unités de puissance.

Lire aussi :

Bien que le Conseil Mondial du Sport Automobile ait également discuté des futures règles moteur pour la saison 2026, elles n'ont pas été approuvées de manière officielle. La question pourrait être réglée dans les semaines à venir, les marques Audi et Porsche ne pouvant confirmer leurs inscriptions en F1 autrement.

D'autres points ont également été abordés lors de la réunion. À la suite de la polémique autour du plancher de Ferrari lors d'une séance d'essais pneumatiques pour le compte de Pirelli après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, les règles sur ce type de tests ont été modifiées.

Les tests de déflexion de l'aileron arrière et de l'aileron arrière inférieur (aussi appelé beam wing) ont été mis à jour, et les règles sur la taille des rétroviseurs ont été modifiées dans le but d'améliorer la visibilité. En outre, le refroidissement du carburant à 20°C lors de Grands Prix aux températures élevées a été autorisé après que certaines équipes ont été confrontées à des problèmes de surchauffe cette saison. Enfin, la FIA a également approuvé une modification du planning des week-ends de Grand Prix, revenant à une séance dédiée aux médias le jeudi plutôt que le vendredi matin.

partages
commentaires
Jüri Vips garde son volant, la F2 ne comprend pas
Article précédent

Jüri Vips garde son volant, la F2 ne comprend pas

Article suivant

La Mercedes ne passera pas Copse à fond selon Russell

La Mercedes ne passera pas Copse à fond selon Russell