Vers une fin de saison en janvier et des GP sur deux jours ?

Selon Mattia Binotto, le directeur de Ferrari, les équipes de F1 sont ouvertes à l'idée de disputer une saison courant jusqu'en janvier 2021 avec des Grands Prix sur deux jours.

Vers une fin de saison en janvier et des GP sur deux jours ?

La campagne 2020 de la Formule 1 est pour l'instant suspendue en raison de la pandémie de COVID-19. Les huit premiers Grands Prix ont été soit reportés, soit annulés. La première course prévue désormais est le GP du Canada, le 14 juin, mais la situation semble déjà très compromise alors que l'épidémie n'a pas encore atteint son pic en Europe ou en Amérique du Nord.

Plus tôt dans la semaine, le PDG de la F1 Chase Carey a expliqué qu'il pensait que la discipline pouvait parvenir à mettre en place un calendrier de 15 à 18 courses qui débuterait à l'été, une fois les mesures de confinement arrêtées. Cependant, l'évolution actuelle de la situation laisse à penser que ces mesures restrictives vont être en place pendant plusieurs mois et rend donc bien hypothétique le maintien d'un tel nombre de GP.

Lire aussi :

Mattia Binotto a indiqué que les équipes faisaient preuve de flexibilité pour permettre à Liberty Media de faire son possible. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle le passage à des Grands Prix sur deux jours et une saison courant jusqu'en janvier sont envisagés. "Nous sommes engagés dans un dialogue permanent", a expliqué le dirigeant italo-suisse à Sky Italia. "J'ai la sensation, comme les autres directeurs d'équipes, que ce sont des moments cruciaux."

"En ce qui concerne le calendrier, nous avons donné à Carey et à la FIA la liberté de définir le calendrier comme ils le souhaitent dans ces conditions. Nous pourrions également avoir des week-ends de deux jours, avec des essais libres déplacés au samedi matin, afin de pouvoir répondre aux besoins logistiques en cas de proximité des Grands Prix. En outre, la fermeture actuelle des usines laisse la possibilité de pouvoir rouler en août si les conditions le permettent."

Interrogé sur l'éventualité d'une fin de saison en janvier 2021 avec quelques courses supplémentaires disputées en début d'année prochaine, Binotto de répondre : "Ce sont des périodes où nous, en tant qu'équipe, devons garantir le maximum de disponibilité. Si cette [décision] nous permet un Championnat du monde 2020 plus complet, avec la saison suivante qui ne démarrerait pas avant mars, il y a une grande disponibilité pour ça."

Travaillant à domicile depuis le retour d'Australie, Binotto explique être en contact quotidien avec les pilotes de la Scuderia, Sebastian Vettel et Charles Leclerc. "Nous avons commencé à travailler intelligemment [à distance] juste après l'Australie. Maintenant, nous sommes dans la période de fermeture des usines FIA, qui poursuit la période qui, dans notre cas, a commencé tôt. Avec Seb et Charles, nous parlons presque quotidiennement. Ils sont tous les deux chez eux et ils s'entraînent comme toujours. Ils sont assurément en forme."

Avec Jonathan Noble et Roberto Chinchero 

partages
commentaires
Photos - Les Safety Cars de la F1
Article précédent

Photos - Les Safety Cars de la F1

Article suivant

C'était un 28 mars : Senna, le dernier triomphe à domicile

C'était un 28 mars : Senna, le dernier triomphe à domicile
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021