Finances : l'avenir de McLaren en F1 n'a "jamais été mis en doute"

Malgré ses difficultés financières actuelles, McLaren assure que son avenir en Formule 1 n'a jamais été remis en question.

Finances : l'avenir de McLaren en F1 n'a "jamais été mis en doute"

Le groupe McLaren a été durement frappé par la crise du coronavirus, avec l'annulation de nombreux Grands Prix côté F1 et la chute des ventes d'automobiles. Une audience lui a récemment été accordée au tribunal afin de valider un plan de financement requérant la libération de certains actifs, notamment sa collection de voitures historiques. L'entreprise a alors exprimé l'urgence de sa requête, devant trouver 280 M£ (306 M€) d'ici le 17 juillet afin d'éviter tout risque de "crise de trésorerie" et d'une "insolvabilité destructrice".

McLaren a finalement surmonté ce problème grâce à un prêt de 150 M£ (164 M€) octroyé par la Banque Nationale de Bahreïn, ce qui va donner de la stabilité à l'entreprise avant la reprise des Grands Prix et de la production de véhicules. Et malgré l'inquiétude que peuvent engendrer de telles manœuvres juridiques, Andreas Seidl assure que l'avenir de l'écurie n'a jamais été menacé.

Lire aussi :

"Zak [Brown] et moi ayant été au courant de ce qui se passait réellement, nous ne risquions pas de ne pas pouvoir continuer", déclare le directeur d'équipe. "La présence de McLaren sur la grille l'an prochain n'a donc jamais été mise en doute. J'échange avec Zak en permanence, il m'a toujours tenu au courant de ce qui se passait du côté financier. Finalement, il s'agissait de trouver la meilleure option financière pour traverser la crise et nous assurer d'être dans la meilleure position possible après celle-ci."

Andreas Seidl, Team Principal, McLaren

Le prêt accordé par la banque de Bahreïn a donc été accueilli de manière très positive par l'équipe, qui a enfin pu se concentrer sur son activité principale. "Je pense que c'est un boost, une motivation supplémentaire pour toute l'équipe", poursuit Seidl. "Nous pouvons à nouveau nous concentrer pleinement sur ce que nous préférons faire et que nous faisons le mieux : développer une bonne voiture de course, la produire et faire la course avec."

Lorsque Motorsport.com lui demande si ces problèmes financiers ont eu un impact sur l'écurie à court terme, peut-être en l'empêchant d'investir dans des évolutions sur la voiture, l'Allemand se veut rassurant : "Les difficultés financières que nous avions, les mesures que nous avons prises très tôt avec les réductions de salaire, le chômage technique parallèle à la fermeture de l'usine, tout cela ne nous a pas vraiment affectés pour cette année ou pour l'an prochain."

"Nous maintenons le cap du plan établi cet hiver", ajoute-t-il. "Nous prévoyons d'apporter des évolutions à la voiture régulièrement à partir de l'Autriche, et en même temps, nous travaillons d'arrache-pied sur la préparation de la voiture de l'an prochain, le principal sujet étant évidemment l'intégration de l'unité de puissance Mercedes."

Lire aussi :

C'est davantage à long terme que la crise du coronavirus a eu une incidence sur les espoirs de McLaren de revenir aux avant-postes, les travaux majeurs tels que la construction d'une nouvelle soufflerie et d'un nouveau simulateur ayant été interrompus. Seidl s'efforce désormais de les faire reprendre dès que possible, mais en raison de l'incertitude qui pèse sur le calendrier 2020, McLaren demeure dans le flou quant à son budget.

"Au début de la crise, nous avons également dû mettre en pause tous les projets d'infrastructure sur lesquels nous travaillions. Et même maintenant, ne sachant pas exactement à quoi ressembleront nos revenus cette année, nous restons prudents. Il nous faut simplement attendre d'avoir le feu vert à nouveau. Comme vous pouvez l'imaginer, je m'efforce de réactiver ces différentes mesures liées aux infrastructures dès que possible. Nous savons tous que ce sera la clé de notre retour aux avant-postes en F1, car nous avons simplement un déficit par rapport aux top teams dans ce domaine", conclut-il.

partages
commentaires

Voir aussi :

Protocole COVID-19 : Ferrari et Red Bull rappelés à l'ordre

Article précédent

Protocole COVID-19 : Ferrari et Red Bull rappelés à l'ordre

Article suivant

La grille de départ du GP d'Autriche

La grille de départ du GP d'Autriche
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren
Auteur Jonathan Noble
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021