Fisichella : "Finir la saison sur une note positive"

Giancarlo, le Grand Prix du Japon s’est disputé dans des conditions de piste extrêmes, des conditions qui généralement vous plaisent…Oui, j’ai toujours été à l’aise sous la pluie

Giancarlo, le Grand Prix du Japon s’est disputé dans des conditions de piste extrêmes, des conditions qui généralement vous plaisent…
Oui, j’ai toujours été à l’aise sous la pluie. Au Japon, nous n’étions pas réglé pour affronter ce genre de conditions, la voiture était tout le temps en aquaplaning, je me suis beaucoup battu avec ma monoplace mais j’ai réussi malgré tout à remonter à la cinquième place, après une des courses sans doute les plus difficiles de ma carrière ! Ce sont des gros points et un résultat d’équipe très important, d’autant que Heikki est monté sur le podium !

La Chine est un Grand Prix que vous appréciez ?
Oui, très. C’est un circuit très intéressant pour les pilotes et je pense qu’il est très exigeant pour les ingénieurs qui doivent relever différents défis pour mettre au point la monoplace mais nous aurons le temps de bien travailler lors des trois heures d’essais du vendredi.

Quels sont les éléments sur lesquels vous devrez travailler pour mettre au point votre voiture ?
Ce circuit compte de longues lignes droites, des virages à haute vitesse mais aussi quelques virages lents. Ce sera une fois encore une histoire de compromis et nous devrons chercher à trouver l’équilibre idéal entre une voiture stable en courbe, donc chargée sur le plan aéro, et une bonne vitesse de pointe pour pouvoir défendre notre position où dépasser dans la ligne droite… Ce sera notre objectif dès les premiers roulages et tout au long du week-end !

Source : ING Renault F1 Team

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités