Flatté par Alonso, Ricciardo en redemande !

Il y a moins d’une semaine, Daniel Ricciardo offrait une résistance remarquable à Fernando Alonso sur la piste de Hockenheim

Il y a moins d’une semaine, Daniel Ricciardo offrait une résistance remarquable à Fernando Alonso sur la piste de Hockenheim. Finalement battu par le pilote espagnol pour le gain de la cinquième place,

l’Australien avait néanmoins reçu une pluie d’éloges de la part du double Champion du Monde

. Il a surtout pris un plaisir fou durant ce mano a mano, avec une forte d’ose d’adrénaline et le bonheur d’en être, même après s’être incliné.

« Quand il y a du respect entre les pilotes dans le paddock et que l’on a une belle bagarre avec quelqu’un, qu’elle a été propre et difficile, mais équitable, c’est toujours fun », explique Ricciardo à Autosport. « Les deux pilotes en retirent de la satisfaction ; que l’on gagne ou que l’on perde cette bagarre, il y a toujours de la satisfaction après une belle bataille. »

Vainqueur de son premier Grand Prix en F1 cette saison au Canada, le pilote Red Bull ne cache pas que les compliments adressés par Alonso ne l’ont pas laissé insensible.

« Entendre ça de quelqu’un comme Fernando, qui est Champion du Monde et l’un des leaders de la discipline, c’est agréable », reconnait-il. « C’est bien d’obtenir le respect de quelqu’un comme lui et de savoir que ce que j’ai appris ces dernières années m’a certainement bien aidé. » Quitte à remettre le couvert dès ce week-end ? « Je ne sais pas quoi dire d’autre, cela me donne envie de connaître plus de bagarres encore. C’est fun, alors s’il veut un un autre bras de fer avec moi, nous prendrons du plaisir tous les deux. »

A travers ce duel musclé en piste, Ricciardo se réjouit d’avoir pu montrer la véritable face de son appétit sportif,

bien différent de l’image toujours sympathique et détendue qu’il offre en public

. Visière baissée et installé dans sa monoplace, l’ancien pilote Toro Rosso est un « racer » impitoyable, mais il lui fallait le démontrer.

« Beaucoup de gens pensent probablement, en voyant ce que je fais ou en regardant mon visage, que je suis doux ou agréable et que je ne voudrais heurter personne », suppose-t-il. « Mais c’est bien pour moi de démontrer cette année que je peux faire la course durement. Je ne suis pas intimidé par quoi que ce soit ou qui que ce soit sur la piste. Je pense même que lorsque Red Bull m’a fait signer l’année dernière, c’était encore une interrogation pour eux. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Daniel Ricciardo
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités