Formule 1
03 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
10 juil.
-
12 juil.
Événement terminé
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
3 jours
31 juil.
-
02 août
EL1 dans
17 jours
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
-
09 août
EL1 dans
24 jours
14 août
-
16 août
EL1 dans
31 jours
28 août
-
30 août
EL1 dans
45 jours
04 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
52 jours
C
GP de Toscane
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
58 jours
25 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
73 jours

Briatore ne peut départager Schumacher et Alonso

partages
commentaires
Briatore ne peut départager Schumacher et Alonso
Par :
10 juin 2020 à 14:11

Lors de sa quinzaine d'années à la tête de Benetton et de Renault F1, Flavio Briatore a mené au succès deux légendes de la Formule 1, qu'il peine bien à départager.

C'est d'abord Michael Schumacher qui a remporté ses deux premiers titres mondiaux avec Benetton, en 1994 et en 1995, alors que Fernando Alonso a triomphé avec l'écurie ensuite possédée par Renault en 2005 et 2006.

Il est généralement reconnu que Schumacher a été un précurseur en Formule 1 de par son éthique de travail et sa préparation physique et mentale, alors inégalées. "C'est un grand pilote et c'est un grand homme", confirme Flavio Briatore dans le podcast Beyond The Grid. "Ce n'était pas qu'un excellent pilote : il motivait tout le monde."

Lire aussi :

"Il y a des pilotes qui se content de conduire la voiture ; Michael, lui, passait du temps avec les ingénieurs. Il passait beaucoup de temps à l'usine, quand nous ne nous y attendions pas. Dans l'équipe, Michael était chez lui. C'était fantastique, parce qu'on le voyait discuter avec les mécaniciens. Chez Benetton, tout le monde travaillait dur pour Michael et le développement était fantastique."

Quant à comparer Schumacher à Alonso, Briatore exprime son indécision par une métaphore footballistique. "Qui est meilleur, Messi ou Ronaldo ? Je ne sais pas ! Michael poussait les mécaniciens, tout le monde, à la limite. Mais Fernando aussi. Fernando est en quelque sorte un rottweiler, il n'abandonne jamais, il aboie."

"Il y a une course à Imola que nous avons remportée avec Michael deuxième. C'était en 2005. Pendant 15 ou 20 tours, Michael était dans la boîte de vitesses de Fernando. Fernando n'a fait aucune erreur, Michael n'a fait aucune erreur. C'était exceptionnel. J'ai toujours trouvé ces deux pilotes très similaires."

Imola 2005 - La bataille Alonso/Schumacher en photos

Cliquez sur les flèches pour passer d'une image à l'autre.

Diapo
Liste

Fernando Alonso, Renault R25, devance Michael Schumacher, Ferrari F2005

Fernando Alonso, Renault R25, devance Michael Schumacher, Ferrari F2005
1/9

Photo de: LAT Images

Fernando Alonso, Renault R25, devance Michael Schumacher, Ferrari F2005

Fernando Alonso, Renault R25, devance Michael Schumacher, Ferrari F2005
2/9

Photo de: Sutton Motorsport Images

Fernando Alonso, Renault R25, devance Michael Schumacher, Ferrari F2005

Fernando Alonso, Renault R25, devance Michael Schumacher, Ferrari F2005
3/9

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

Fernando Alonso, Renault R25, devance Michael Schumacher, Ferrari F2005

Fernando Alonso, Renault R25, devance Michael Schumacher, Ferrari F2005
4/9

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

Le vainqueur Fernando Alonso, Renault R25, passe sous le drapeau à damier, suivi par Michael Schumacher, Ferrari F2005

Le vainqueur Fernando Alonso, Renault R25, passe sous le drapeau à damier, suivi par Michael Schumacher, Ferrari F2005
5/9

Photo de: LAT Images

Le vainqueur Fernando Alonso, Renault R25

Le vainqueur Fernando Alonso, Renault R25
6/9

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

Le vainqueur Fernando Alonso, Renault serre la main au deuxième Michael Schumacher, Ferrari

Le vainqueur Fernando Alonso, Renault serre la main au deuxième Michael Schumacher, Ferrari
7/9

Photo de: LAT Images

Le vainqueur Fernando Alonso, Renault serre la main au deuxième Michael Schumacher, Ferrari

Le vainqueur Fernando Alonso, Renault serre la main au deuxième Michael Schumacher, Ferrari
8/9

Photo de: Sutton Motorsport Images

Michael Schumacher, Ferrari et le vainqueur Fernando Alonso, Renault en conférence de presse

Michael Schumacher, Ferrari et le vainqueur Fernando Alonso, Renault en conférence de presse
9/9

Photo de: Sutton Motorsport Images

Article suivant
Ce que cachent les dernières directives techniques sur les moteurs

Article précédent

Ce que cachent les dernières directives techniques sur les moteurs

Article suivant

Toutes les victoires de Lewis Hamilton en F1

Toutes les victoires de Lewis Hamilton en F1
Charger les commentaires