Alpine F1 officialise le retour de Flavio Briatore à Enstone

Ancien directeur de Benetton et Renault en Formule 1 et acteur principal du scandale du Crashgate, Flavio Briatore fait son retour à Enstone en tant que conseiller pour Alpine.

Flavio Briatore

Alpine a officiellement annoncé ce vendredi matin le retour à Enstone de Flavio Briatore en tant que "conseiller exécutif", lui qui avait dirigé l'écurie du temps de Benetton dans les années 1990 et également de Renault dans les années 2000, avant d'en être chassé suite à sa responsabilité dans le scandale du Crashgate du GP de Singapour 2008.

"BWT Alpine F1 Team confirme que Flavio Briatore a été nommé par Luca de Meo, PDG du groupe Renault, conseiller exécutif pour la division Formule 1", peut-on ainsi lire dans un communiqué officiel. "Briatore se concentrera principalement sur les activités de haut niveau de l'équipe, notamment : la recherche des meilleurs talents et l'analyse du marché des pilotes, la remise en question du projet existant par l'évaluation de la structure actuelle et la fourniture de conseils sur certaines questions stratégiques dans le domaine du sport."

Ce retour a lieu un peu moins de 15 ans après la révélation, à l'été 2009, de l'épisode de l'accident volontaire de Nelson Piquet lors du Grand Prix de Singapour 2008 sur ordre de Flavio Briatore, afin de favoriser la course de Fernando Alonso. Par la suite, l'Italien avait été banni à vie de la discipline avant que cette décision ne soit cassée par une juridiction civile en 2010.

Avant cet épisode, qui avait mis fin à ses responsabilités en F1, Briatore avait conduit les écuries Benetton dans les années 1990 et Renault dans les années 2000 aux titres mondiaux. C'est en effet sous les couleurs de la marque de mode italienne que Michael Schumacher avait remporté en 1994 et 1995 ses premiers titres mondiaux. Suite au rachat de la structure par Renault au début des années 2000, Briatore avait été replacé aux commandes et l'équipe était montée en puissance jusqu'à offrir à Fernando Alonso ses couronnes mondiales, en 2005 et 2006.

Après 2009, Briatore n'a pas totalement déserté la F1 puisqu'il a toujours été impliqué dans le management de Fernando Alonso ainsi que dans l'organisation du GP d'Azerbaïdjan.

Son retour à Enstone en 2024 coïncide avec les doutes autour de la poursuite du programme moteur de Renault en 2026. L'option de faire de l'équipe Alpine une simple cliente d'un autre motoriste est en effet envisagée et Briatore pourrait jouer un rôle dans ce cadre, notamment pour d'éventuelles négociations avec Mercedes.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Gasly : Alpine va "examiner toutes les options" pour le moteur 2026
Article suivant Allison : Antonelli est un pilote "sacrément doué"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France