Flavio Briatore serein ? l'approche du verdict de la FIA

Le Conseil Mondial du Sport Automobile examinera jeudi le dossier d'espionnage et statuera dans la foulée sur le sort de McLaren-Mercedes

Le Conseil Mondial du Sport Automobile examinera jeudi le dossier d'espionnage et statuera dans la foulée sur le sort de McLaren-Mercedes. L'écurie britannique pourrait alors être exclue des championnats 2007 et 2008.

D'après les rumeurs qui circulent dans le paddock, si l'équipe de Woking était gravement sanctionnée, il est envisageable que Ron Dennis essaierait d'entraîner les écuries Renault et Ferrari dans sa chute.

Par exemple, le patron de McLaren pourrait fournir des documents à la fédération internationale prouvant que les monoplaces de l'équipe du Losange utilisent des composants techniques interdits.

Flavio Briatore, responsable de l'ING Renault F1 Team, a répondu à ces propos en assurant qu'il n'était absolument pas inquiet à ce sujet. Selon lui, Dennis essaie simplement de se sortir d'affaire par tous les moyens.

"Tout ce que nous avions à dire, nous l'avons expliqué à la FIA et nous attendons désormais la journée de jeudi. J'ai seulement entendu que Ron Dennis nous accusait également, il jette un pavé dans la mare. Nous sommes sereins, il n'y a vraiment aucun souci."

"Nous souhaitons connaître la vérité, c'est important pour tous les investisseurs en F1. Nous devons faire le ménage. Si quelqu'un a commis quelque chose d'illégal alors il devra payer. Si finalement il n'y avait rien, la FIA l'annoncera et tout le monde devra s'excuser auprès des personnes accusées à tort."

"En 1994, ils ont tout fait pour que l'on perde le championnat. Peut-être suis-je plus habitué à ces situations que ne l'est Ron Dennis," conclut ironiquement l'italien.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Flavio Briatore
Équipes McLaren , Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités