Force India à l'affût malgré les vents contraires

Les pilotes Force India avaient de quoi être mitigés au terme de la séance de qualifications hier à Budapest. Tous les deux éliminés en Q2, Nico Hulkenberg et Sergio Perez ont fait de leur mieux dans un week-end marqué par l’accident spectaculaire du pilote mexicain. Un crash qui a eu plusieurs conséquences négatives pour les deux pilotes, qui ont notamment perdu du temps de piste précieux vendredi après-midi. 

"C’est un week-end difficile pour l’équipe, mais je dois leur donner du crédit pour la manière dont ils ont géré la situation et l’ont résolue", salue Hülkenberg. 

GP de Hongrie : La grille de départ

Le pilote allemand est passé tout près de faire son entrée en Q3, ce qui le placera sur la 11e place de la grille de départ ce dimanche. En plus de manquer de temps de piste avec la VJM08 sur le Hungaroring, il a été l’une des victimes du drapeau rouge déployé en Q2 suite à l’immobilisation en piste de Fernando Alonso. 

"La principale pénalité a été de perdre du temps de piste, et peut-être qu’avec plus de temps pour les réglages nous aurions pu atteindre la Q3. L’autre facteur clé en qualifications a été le drapeau rouge, qui m’a affecté car j’étais dans mon premier tour rapide et j’ai dû l’abandonner", explique-t-il. "Je n’ai donc eu qu’un seul tour pour faire le job et il m’a manqué seulement deux dixièmes de seconde." 

"Malgré le temps de piste limité, je suis satisfait et confiant avec la voiture, et je crois que nous pouvons être performants [en course]. Les points sont encore un objectif atteignable."

Pérez privé d’évolutions

Un objectif de points que partage Pérez, qui s’élancera derrière son coéquipier, au 13e rang. Le Mexicain souffre un peu plus car l’accident dont il a été victime a notamment détruit des pièces qui étaient nouvelles sur sa monoplace. 

"J’étais très optimiste vendredi avant l’accident, mais ce qui est arrivé nous a beaucoup affectés", regrette-t-il. "Nous avons perdu certaines des nouvelles évolutions que nous avions apportées sur cette course, des pièces qui fonctionnaient vraiment bien et qui faisaient une grande différence." 

Au moment de reprendre le volant de la VJM08 samedi matin, la donne n’était plus la même : "Je n’étais pas particulièrement heureux avec l’équilibre aéro de la voiture, qui était assez imprévisible. Malgré ces défis, je reste optimiste pour faire une bonne course et nous battre pour les points."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Circuit Hungaroring
Pilotes Nico Hülkenberg , Sergio Pérez
Équipes Force India
Type d'article Actualités
Tags budapest, hungaroring, qualifications