Force India admet une erreur qui a coûté le podium à Hülkenberg

L'écurie indienne reconnait qu'une mauvaise stratégie a certainement coûté à son pilote allemand le premier podium de sa carrière lors du Grand Prix de Monaco.

Force India admet une erreur qui a coûté le podium à Hülkenberg
Robert Fernley, directeur adjoint Sahara Force India F1 lors de la conférence de la FIA
Nico Hulkenberg, Sahara Force India
Nico Hülkenberg, Sahara Force India F1 lors de la parade des pilotes
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 Team VJM09
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 Team VJM09
Le team Sahara Force India F1 fête la 3e place de Sergio Perez et la 6e de Nico Hulkenberg
Felipe Massa, Williams FW38, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H, et Nico Hulkenberg, Force India VJM09

Qualifié en 5e position à Monaco, l'Allemand pouvait espérer un résultat de choix et pourquoi pas - enfin - son premier podium en discipline reine, au bout de son 100e départ effectif.

Mais cet espoir s'est évaporé quand Force India l'a appelé aux stands pour passer des pneus pluies aux pneus intermédiaires au 15e tour, quand son équipier Sergio Pérez, qui était lui sur le podium, a pu ravitailler six boucles plus tard, sans tomber dans le trafic.

Hülkenberg a en effet été coincé derrière la Ferrari de Sebastian Vettel, son compatriote étant lui-même totalement bloqué par un Felipe Massa toujours chaussé de gommes pluie. Pérez a alors pu s'échapper et se constituer un matelas suffisant pour résister au quadruple Champion du monde.

"Je pense que nous avons eu les deux côtés de la médaille [à Monaco], parce que nous n'avons vraiment pas fait un bon travail pour Nico, donc je m'excuse auprès de lui, je pense que nous aurions dû faire mieux pour lui", a ainsi reconnu Robert Fernley, le directeur adjoint de la structure indienne, pour Motorsport.com.

"Mais Sergio a été superbe. Ils ont tous les deux piloté brillamment. Nico, au final, en dépassant Rosberg qui était sur les ultratendres, en ayant de la traction à la Rascasse, a été phénoménal. Donc pas de plaintes mais je pense nous aurions pu faire encore mieux." 

Après un arrêt au 21e tour pour chausser des pneus intermédiaires, Pérez s'est arrêté au 30e passage pour monter des tendres, soit un tour avant Hülkenberg qui est alors ressorti en 7e place, passé par la McLaren de Fernando Alonso, et coincé derrière un Nico Rosberg en difficulté qu'il a donc finalement battu dans les derniers hectomètres.

"Je suis déçu pour Nico, autant que je suis ravi pour Checo, parce que nous avons fait une erreur et je pense qu'il aurait probablement eu ce podium si nous avions bien agi", ajoute Fernley. Un sentiment partagé par le propriétaire de l'écurie de Silverstone, Vijay Mallya, sur Twitter : "En tant que team principal, je dois une excuse à Nico Hülkenberg pour une faute dans la stratégie pneumatique [dimanche]."

Hulkenberg déçu

Logiquement, même si Monte-Carlo mettait fait à sa série de quatre courses sans points, le pilote au n°27 n'était pas forcément très heureux du résultat et des circonstances.

"Au final, c'était une course décevante pour moi, malgré le retour dans les points", a-t-il déclaré. "Je pense que le timing de notre premier arrêt était mauvais et cela m'a coûté la position en piste et m'a placé directement dans le trafic."

"Ça a, dans les faits, ruiné ma course car j'ai passé le reste de l'après-midi coincé. C'est très frustrant car j'avais le rythme pour être sur le podium, mais c'est la course [même si] je ressens une immense opportunité manquée de mon côté."

Hülkenberg ne connaît pas un début de saison aisé, marqué par deux abandons précoces en Russie et en Espagne et des plans stratégiques contrariés par des évènements de course lors des autres GP. "Vous voyez la qualité de Nico en qualifications et vous voyez sa qualité quand il prend la position dans le dernier tour", déclare Robert Fernley. "Nous devons rester avec lui, nous devons le soutenir correctement et tout ira bien, c'est une star."

Avec Darshan Chokhani et Jonathan Noble

partages
commentaires
Ferrari - Les pneus sont la clé pour renverser la tendance

Article précédent

Ferrari - Les pneus sont la clé pour renverser la tendance

Article suivant

Red Bull a pris les mesures nécessaires après son erreur de Monaco

Red Bull a pris les mesures nécessaires après son erreur de Monaco
Charger les commentaires
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021